La saga de l'UMP masque les manquements de la majorité

jeudi 29 novembre 2012 14h45
 

par Elizabeth Pineau

PARIS (Reuters) - Le conflit à l'UMP fait verser des larmes de crocodile à la majorité socialiste, consciente des avantages de voir ainsi masqués les affres de l'envolée du chômage, les doutes sur le mariage homosexuel ou l'avenir de la sidérurgie française.

Relayée en direct par les chaînes d'information continue, la bataille à rebondissements entre Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l'UMP a mis en sourdine une actualité particulièrement délicate pour le gouvernement.

"La couverture médiatique fait passer au second plan des sujets qui pourraient avoir un écho important dans l'opinion comme le chômage ou le débat sur Florange, important pour l'imaginaire collectif et qui correspond à une promesse de François Hollande", analyse Jérôme Fourquet, de l'Ifop. "La majorité en bénéficie".

Le réveil de François Fillon, mercredi 21 novembre, pour contester les résultats du vote dans son parti a éteint la polémique née des propos de François Hollande invoquant "la liberté de conscience" des maires hostiles au mariage des homosexuels.

Relativement étouffée, elle aussi, la contestation entourant la construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes chère au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, pomme de discorde avec les élus écologistes.

Le "noeud de vipères" à l'UMP, selon l'expression du chef du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux, a aussi limité l'impact des critiques sur l'envolée du chômage, au plus haut depuis 1998, ou les déclarations intempestives du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, sur ArcelorMittal, propriétaire du site sidérurgique de Florange.

Au bout d'une dizaine de jours toutefois, les formules viennent à manquer pour qualifier la guerre à la tête du premier parti d'opposition de France.

"Cette crise ne va pas durer éternellement et la fenêtre d'opportunité pour le PS ne saurait rester ouverte bien longtemps", prédit Jérôme Fourquet.   Suite...