Copé évoque un référendum sur un nouveau vote à l'UMP

mardi 27 novembre 2012 17h01
 

PARIS (Reuters) - Un référendum sur l'opportunité d'organiser un nouveau vote pour la présidence de l'UMP pourrait avoir lieu soit en décembre, soit en janvier, a déclaré mardi Jean-François Copé.

Confirmant avoir proposé à François Fillon cette solution "d'apaisement", le député-maire de Meaux a estimé que le climat de son échange avec l'ancien Premier ministre, qui conteste sa victoire, permettait d'espérer une réponse positive.

"L'esprit qui est le mien est un esprit d'apaisement, j'espère que la main que je tends sera prise par François Fillon, en tout cas il m'a semblé que le climat de notre échange pouvait permettre de l'espérer", a-t-il dit à la presse.

Jean-François Copé a souligné que cette offre lui avait été "vivement conseillée" par Nicolas Sarkozy, qui a poussé les deux rivaux à se rencontrer mardi.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

 
<p>Jean-Fran&ccedil;ois Cop&eacute; a d&eacute;clar&eacute; qu'un r&eacute;f&eacute;rendum sur l'opportunit&eacute; d'organiser un nouveau vote pour la pr&eacute;sidence de l'UMP pourrait avoir lieu en d&eacute;cembre ou en janvier. Le maire de Meaux a propos&eacute; cette solution "d'apaisement" &agrave; Fran&ccedil;ois Fillon lors de leur rencontre. /Photo prise le 21 novembre 2012/REUTERS/Christian Hartmann</p>