Copé déclaré vainqueur à l'UMP par 952 voix d'avance

lundi 26 novembre 2012 18h00
 

PARIS (Reuters) - La commission nationale des recours de l'UMP a confirmé lundi la victoire de Jean-François Copé sur son rival François Fillon par 952 voix d'écart et le vainqueur proclamé pour la seconde fois a appelé son concurrent à se rallier à ce verdict.

Jean-François Copé, qui avait déjà été proclamé président lundi dernier par 98 voix d'écart, avait vu sa victoire contestée par l'ancien Premier ministre.

"Le résultat est là", a dit le président proclamé lors d'une déclaration publique. "Chacun doit désormais respecter votre vote et les statuts de notre famille politique."

La commission des recours a compté 86.911 voix pour Jean-François-Copé et 85.959 pour François Fillon, après avoir annulé les résultats contestés de Nouvelle-Calédonie et ceux des premier et troisième bureaux des Alpes-Maritimes, notamment.

Les résultats de Mayotte et de Wallis-et-Futuna ont été réintégrés et certains résultats à Paris et Cannes rectifiés.

François Fillon avait mis en cause l'impartialité de cette commission, présidée par un partisan de Jean-François Copé qui est parvenue à une décision unanime.

Ce dernier a souligné que la commission des recours était la seule légitime et a invité François Fillon et ses partisans à accepter ces résultats en prenant leurs responsabilités.

"Nous devons maintenant reconstruire. Le temps de la contestation interne est révolu", a ajouté Jean-François Copé, qui "n'imagine pas" que François Fillon mette maintenant à exécution sa menacer de contester les résultats en justice.

Il a tendu la main à son rival : "Nous avons besoin de lui", a-t-il dit en proposant de l'associer, ainsi qu'à ses proches, à la direction du principal parti d'opposition.

"Il n'y a plus un instant à perdre", a-t-il conclu en promettant une opposition frontale au gouvernement socialiste et en s'engageant à ne conclure "aucune alliance" avec le Front national.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse Yves Clarisse

 
<p>La commission nationale des recours de l'UMP a confirm&eacute; lundi la victoire de Jean-Fran&ccedil;ois Cop&eacute; sur son rival Fran&ccedil;ois Fillon par 952 voix d'&eacute;cart. /Photo prise le 26 novembre 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>