Ayrault annonce un dialogue sur le futur aéroport de Nantes

samedi 24 novembre 2012 22h43
 

NANTES (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a annoncé samedi un "dialogue" sur le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, une concession faite après une nouvelle journée d'affrontements entre les opposants au projet et les forces de l'ordre.

Le Premier ministre français, qui réitère dans un communiqué "l'engagement du gouvernement à contribuer au développement économique et social du Grand Ouest, dont le projet de transfert de l'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes est une composante", prend ainsi la mesure d'une contestation qui enfle et menace la cohésion de son alliance avec les écologistes.

"Malgré les concertations légales et les décisions des collectivités concernées, qui ont déjà eu lieu, et qui ont conduit à l'adoption du projet, des interrogations subsistent", explique Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes.

"Dans un souci d'apaisement, le gouvernement confiera dès la semaine prochaine à une commission du dialogue le soin d'exposer ce projet et d'entendre toutes les parties prenantes."

Cette concession apparaît en contradiction totale avec l'envoi cette semaine de 500 gendarmes pour assurer la sécurité des entreprises qui ont une nouvelle fois démantelé les maisons et cabanes construites par les opposants sur le site.

Elle rompt aussi avec les déclarations martiales du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui a qualifié de "kyste" à enlever l'action menée par les opposants, ainsi que la détermination affichée cette semaine dans Paris Match par Jean-Marc Ayrault lui-même, qui avait affirmé que l'aéroport "se fera".

Les expulsions des squatteurs étaient justifiées par l'imminence des travaux préparatoires à la future desserte routière de l'aéroport, qui devaient démarrer en janvier prochain. Ceux de l'aéroport à proprement parler doivent débuter en 2014, pour une mise en service en 2017.

Mais la situation politique et sur le terrain a obligé le gouvernement à chercher l'apaisement.

AFFRONTEMENTS ET MANIFESTATIONS   Suite...

 
<p>A Nantes, samedi, lors d'une manifestation contre le futur a&eacute;roport de Notre-Dame-des-Landes. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes et porteur du projet, a annonc&eacute; samedi a cr&eacute;ation d'une "commission du dialogue", en reconnaissant que "des interrogations" subsistaient autour du projet. /Photo prise le 24 novembre 2012/REUTERS/St&eacute;phane Mah&eacute;</p>