Une majorité de Français veulent épargner davantage

jeudi 22 novembre 2012 18h56
 

PARIS (Reuters) - Une majorité de Français (59%) pensent que les gouvernements de droite et de gauche qui se sont succédé depuis 30 ans sont responsables de la perte de la note "triple A" de la France et les deux tiers (67%) entendent épargner davantage pour faire face à l'avenir, selon un sondage publié jeudi.

Menée auprès d'un échantillon représentatif de 1.006 personnes, l'enquête Tilder-LCI-OpinionWay a été effectuée en ligne mercredi et jeudi, juste après que la France a perdu sa note de solvabilité maximale Aaa chez Moody's.

L'autre grande agence de notation, Standard & Poor's, l'en avait déjà privée en janvier dernier.

Seules 21% attribuent la perte de cette précieuse note à la politique du gouvernement précédent, 19% y voyant la conséquence de la politique menée actuellement.

Quand on les interroge sur leurs priorités des prochains mois, 67% répondent qu'ils épargneront davantage pour faire face à un avenir incertain et 32% qu'ils réduiront leur épargne pour pouvoir continuer à consommer normalement.

Si ces sondages se confirmaient dans les faits, ils augurent mal pour l'économie, de nombreux instituts, à commencer par l'Insee, escomptant que les ménages réduiront leur taux d'épargne pour compenser la hausse des prélèvements fiscaux et préserver la consommation, qui reste le principal moteur de la croissance française.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

 
<p>Une majorit&eacute; de Fran&ccedil;ais (59%) pensent que les gouvernements de droite et de gauche qui se sont succ&eacute;d&eacute; depuis 30 ans sont responsables de la perte de la note "triple A" de la France et les deux tiers (67%) entendent &eacute;pargner davantage pour faire face &agrave; l'avenir, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay. /Photo d'archives/REUTERS</p>