Les conditions d'une médiation ne sont pas réunies, dit Juppé

mercredi 21 novembre 2012 19h27
 

BORDEAUX (Reuters) - Alain Juppé a déclaré mercredi que les conditions d'une médiation entre Jean-François Copé et François Fillon à la tête de l'UMP, mission qu'il se dit prêt à assumer, n'étaient pas remplies.

"Un appel m'a été lancé pour organiser une médiation. J'y suis prêt à la condition absolue qu'elle se fasse avec l'accord et la collaboration des deux parties. Cette condition n'est à l'évidence pas remplie aujourd'hui", déclare le maire de Bordeaux dans un communiqué.

L'ancien Premier ministre François Fillon, qui conteste à Jean-François Copé la victoire à l'élection à la présidence de l'UMP, a demandé au président fondateur de l'UMP d'assumer une direction collégiale à la tête du parti afin de trouver "les voies et les moyens" de sortir de l'impasse.

Sophie Louet

 
<p>Alain Jupp&eacute; a d&eacute;clar&eacute; mercredi que les conditions d'une m&eacute;diation entre Jean-Fran&ccedil;ois Cop&eacute; et Fran&ccedil;ois Fillon &agrave; la t&ecirc;te de l'UMP, mission qu'il se dit pr&ecirc;t &agrave; assumer, n'&eacute;taient pas remplies. /Photo prise le 26 mai 2012/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>