Les violences se poursuivent dans Gaza, explosion à Tel Aviv

mercredi 21 novembre 2012 13h17
 

par Nidal al-Mughrabi et Jeffrey Heller

GAZA/JERUSALEM (Reuters) - Bombardements israéliens contre la bande de Gaza et tirs de roquette palestiniens se sont poursuivis mercredi sur fond d'efforts diplomatiques pour tenter d'obtenir un cessez-le-feu après une semaine de violences.

Au huitième jour de ce nouveau cycle de violences, dix personnes ont été blessées dans une explosion à bord d'un bus circulant dans le centre de Tel Aviv, rapportent le gouvernement et les services de secours israéliens.

Le bus circulait dans une rue longeant les bâtiments abritant les services de défense israéliens. "Il s'agit d'une attaque terroriste. La plupart des blessés souffrent de blessures légères", a déclaré Ofir Gendelman, porte-parole du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

A l'issue de discussions mercredi à Ramallah, en Cisjordanie, avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, la secrétaire américaine d'Etat, Hillary Clinton, s'est de nouveau entretenue avec Benjamin Netanyahu avant de se rendre au Caire, en pointe des manoeuvres diplomatiques en cours pour rétablir le calme.

Le quotidien israélien Yedioth Ahronoth croit savoir qu'un accord se profile entre les parties. L'Egypte, dit le journal, annoncerait un cessez-le-feu de 72 heures suivi de nouvelles discussions visant à un accord à long terme.

Aux termes du projet, Israël cesserait ses frappes, mettrait un terme aux attaques ciblées contre des hauts responsables des groupes palestiniens armés et s'engagerait à étudier les moyens de lever son blocus de la bande de Gaza.

POINTS DE BLOCAGE

Le Hamas, qui contrôle le territoire palestinien depuis 2007, s'engagerait parallèlement à cesser ses tirs de roquettes contre le territoire israélien et faire en sorte que les autres factions palestiniennes armées en fassent de même.   Suite...

 
<p>Dix personnes ont &eacute;t&eacute; bless&eacute;es mercredi dans une explosion &agrave; bord d'un bus circulant dans le centre de Tel Aviv. Le porte-parole du Premier ministre isra&eacute;lien a parl&eacute; d'attentat terroriste. /Photo prise le 21 novembre 2012/REUTERS/Ariel Beshor</p>