Les dernières troupes combattantes françaises quittent la Kapisa

mardi 20 novembre 2012 17h41
 

KABOUL (Reuters) - L'armée française a quitté mardi la vallée de la Kapisa en Afghanistan, scellant officiellement la fin de ses actions de combat dans le pays, conformément au calendrier de retrait accéléré annoncé par le président François Hollande.

Quatre-vingt huit soldats français ont été tués en onze ans de présence dans le pays depuis 2001.

Quatre cents soldats français ont quitté la base de Nijrab pour regagner Kaboul par convoi après quatre années d'opérations de combat dans la province de Kapisa, au nord-est de la capitale, et le district de Surobi, qui appartient à la province de Kaboul.

Ces militaires sont attendus dans les jours prochains en France, a déclaré le lieutenant-colonel Guillaume Leroy, porte-parole de l'armée française.

D'ici la fin de l'année, il restera 1.500 soldats français en Afghanistan, a-t-il précisé. Sur ces effectifs, un millier d'hommes se chargeront de rapatrier les véhicules et conteneurs de l'armée et quitteront à leur tour le pays d'ici l'été 2013.

Cinq cents militaires resteront pour former l'armée afghane.

La France est ainsi le troisième pays à mettre fin à ses actions de combat en Afghanistan après le Canada et les Pays-Bas.

Peu après son élection à la présidence française en mai, François Hollande avait affirmé lors d'une visite à Kaboul sa volonté de retirer les troupes combattantes d'ici la fin 2012, avec deux ans d'avance sur le calendrier prévu par l'Alliance atlantique.

La France, présente en Afghanistan depuis le début de l'intervention américaine fin 2001 pour déloger les taliban au pouvoir, a compté jusqu'à 3.600 hommes sur un contingent total de 130.000 militaires présents au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) sous commandement de l'Otan.

La plupart des troupes étrangères quitteront l'Afghanistan d'ici la fin 2014, et laisseront la sécurité aux mains des forces armées et de police afghanes, qui comptent quelque 350.000 hommes.

Martin Petty, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

 
<p>C&eacute;r&eacute;monie d&rsquo;adieux entre les soldats fran&ccedil;ais et afghans sur la base de Nijrab. L'arm&eacute;e fran&ccedil;aise a quitt&eacute; mardi la vall&eacute;e de la Kapisa en Afghanistan, scellant officiellement la fin de ses actions de combat dans le pays, conform&eacute;ment au calendrier de retrait acc&eacute;l&eacute;r&eacute; annonc&eacute; par le pr&eacute;sident Fran&ccedil;ois Hollande. /Photo prise le 20 novembre 2012/REUTERS/Eric Gaillard</p>