L'armée syrienne attaque les rebelles dans le sud de Damas

mardi 20 novembre 2012 19h20
 

par Khaled Yacoub Oweis

AMMAN (Reuters) - Le sud de Damas a été le théâtre mardi de combats acharnés entre l'armée de Bachar al Assad et les opposants syriens, qui continuent d'engranger des gains dans le nord du pays.

Sur le plan diplomatique, la Coalition nationale syrienne, formée d'opposants au président syrien, a été reconnue comme seule représentante de la Syrie par le Royaume-Uni, qui se joint ainsi à la France, la Turquie et six pays du Golfe.

Ankara a également confirmé que l'Otan avait accepté de lui fournir des missiles Patriot afin de se défendre contre les bombardements transfrontaliers en provenance de Syrie.

En bordure sud-ouest de Damas, le corps d'élite de la Garde républicaine, épaulé par des chars, s'est lancé à l'assaut du bastion rebelle de Daraya où il s'est heurté à une farouche résistance malgré plusieurs jours de bombardements aériens, rapportent des sources proches de l'opposition.

Douze insurgés y ont trouvé la mort lundi, surtout dans des raids aériens en prélude à cette offensive terrestre. Des milliers d'habitants ont fui le quartier.

Dans le centre de la capitale, à Mezze, le bâtiment du ministère de l'Information a été touché par deux obus de mortier, dit la télévision d'Etat sans faire état de victimes.

Un militant d'opposition a déclaré que les tirs visaient peut-être plutôt un stade de football situé à proximité, que l'armée utilise pour viser les rebelles.

DERNIÈRE PHASE POUR LES PATRIOT   Suite...

 
<p>ATTAQUE DE L'ARM&Eacute;E SYRIENNE AU SUD DE DAMAS</p>