La dette française l'une des plus sûres, selon Pierre Moscovici

lundi 19 novembre 2012 23h56
 

PARIS (Reuters) - Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, déclare lundi avoir pris connaissance de la décision de Moody's de déclasser la note de la France, estimant que "la dette française demeure parmi les plus liquides et les plus sûres de la zone euro".

L'agence de notation a dégradé la note de crédit de la France de "Aaa" à "Aa1", estimant que les perspectives de croissance économique à long terme du pays étaient notamment affectées par une perte de compétitivité graduelle et continue ainsi que par des rigidités à long terme de ses marchés du travail, des biens et des services.

"L'économie française est large et diversifiée et le gouvernement fait preuve d'un engagement fort pour conduire des réformes structurelles et redresser les finances publiques", déclare Pierre Moscovici dans un communiqué.

Le ministre de l'Economie et des Finances tiendra une conférence de presse mardi à 08h00 (07h00 GMT) à la suite de la décision de Moody's.

Jean-Baptiste Vey et Benoît Van Overstraeten, édité par Bertrand Boucey

 
<p>Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, d&eacute;clare lundi avoir pris connaissance de la d&eacute;cision de Moody's de d&eacute;classer la note de la France, estimant que "la dette fran&ccedil;aise demeure parmi les plus liquides et les plus s&ucirc;res de la zone euro". /Photo prise le 26 octobre 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>