Moody's abaisse la note de la France de "Aaa" à "Aa1"

lundi 19 novembre 2012 23h37
 

(Reuters) - Moody's a abaissé lundi la note de crédit de la France de "Aaa" à "Aa1", estimant que les perspectives de croissance économique à long terme du pays étaient notamment affectées par une perte de compétitivité graduelle et continue ainsi que par des rigidités à long terme de ses marchés du travail, des biens et des services.

L'agence de notation a ajouté que cette nouvelle note était assortie d'une perspective négative.

Moody's a toutefois souligné que l'ampleur limitée du déclassement de la France reflétait le programme de réformes suivi par le gouvernement ainsi que les perspectives de croissance à long terme.

Pierre Moscovici, ministre des Finances a dit prendre acte de la décision de Moody's, tout en déclarant que la dette française demeurait parmi les plus liquides et les plus sûres de la zone euro.

L'agence Moody's avait abaissé le 13 février la perspective de la note française de stable à négative tout en restant à Aaa à l'époque.

Standard & Poor's avait abaissé d'un cran le 13 janvier la note de la France, de AAA à AA+, en réaction à l'aggravation des problèmes politiques, financiers et monétaires de la zone euro.

Quant à Fitch Ratings, la troisième des grandes agences de notation internationales, elle prévoit de se prononcer courant 2013 sur l'évolution de la note AAA qu'elle attribue à l'Etat français, placée sous perspective négative.

Dan Bases, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey

 
<p>Moody's a abaiss&eacute; lundi la note de cr&eacute;dit de la France de "Aaa" &agrave; "Aa1", estimant que les perspectives de croissance &eacute;conomique &agrave; long terme du pays &eacute;taient notamment affect&eacute;es par une perte de comp&eacute;titivit&eacute; graduelle et continue ainsi que par des rigidit&eacute;s &agrave; long terme de ses march&eacute;s du travail, des biens et des services. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar</p>