L'Elysée va consulter sur la réforme des institutions

lundi 19 novembre 2012 22h56
 

PARIS (Reuters) - Le président François Hollande recevra d'ici la mi-décembre les chefs des principaux partis français et les anciens candidats à l'élection présidentielle pour discuter de la réforme des institutions liée au rapport de l'ancien ministre Lionel Jospin.

Les présidents des deux assemblées, Jean-Pierre Bel et Claude Bartolone, seront les premiers reçus par François Hollande, qui consultera du 26 novembre au 18 décembre, annonce lundi l'Elysée dans un communiqué.

Les responsables des partis politiques disposant d'un groupe à l'Assemblée nationale et/ou au Sénat et les candidats à la dernière présidentielle sont aussi conviés, ce qui permettra par exemple à la présidente du Front national, Marine Le Pen, d'être reçue pour la première fois par le chef de l'Etat.

Le président de l'UDI, Jean-Louis Borloo, est annoncé, de même que Jean-Luc Laurent et Jean-Pierre Chevènement du MRC, Philippe Poutou du NPA ou encore Jacques Cheminade, l'homme ayant obtenu le plus petit score à l'élection présidentielle.

Une stricte limitation du cumul des mandats et l'introduction d'une part de proportionnelle lors des élections législatives figurent parmi les principales propositions de modernisation de la vie politique définies par la commission présidée par Lionel Jospin, qui a rendu sa copie la 9 novembre dernier.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

 
<p>L'Elys&eacute;e recevra d'ici la mi-d&eacute;cembre les chefs des principaux partis fran&ccedil;ais et les anciens candidats &agrave; l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle pour discuter de la r&eacute;forme des institutions li&eacute;e au rapport de l'ancien ministre Lionel Jospin. /Photo prise le 9 octobre 2012/REUTERS/Christian Hartmann</p>