Le Hamas et Israël posent leurs conditions à une trêve

lundi 19 novembre 2012 19h13
 

par Nidal al-Mughrabi et Jeffrey Heller

GAZA/JERUSALEM (Reuters) - Israël et le Hamas se sont dits lundi prêts à observer une trêve, avant de se renvoyer la responsabilité de l'échec d'une solution diplomatique dans le conflit armé qui les oppose dans la bande de Gaza depuis près d'une semaine.

Les efforts de l'Égypte pour obtenir un cessez-le-feu entre Israël et les Palestiniens se poursuivent et un accord dans ce sens pourrait intervenir prochainement, a déclaré le Premier ministre égyptien.

"Au moment où nous parlons, les négociations se poursuivent et j'espère que nous parviendrons bientôt à quelque chose permettant de mettre fin à cette violence et à cette contre-violence", a déclaré Hicham Kandil à Reuters. "Je pense que nous en sommes très proches, mais la nature de ce type de négociations (fait que) c'est très difficile à prédire."

Depuis le début de l'opération "Pilier de défense" lancée par l'armée israélienne mercredi dernier, 100 Palestiniens, pour la moitié des civils, ont été tués et 850 autres blessés, selon le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

Trois civils israéliens ont été tués et 60 personnes ont été blessées dans des tirs de roquette palestiniens, selon les autorités israéliennes.

Après une brève accalmie dans la nuit de dimanche à lundi, 45 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers Israël, sans faire de victime, a dit la police. L'une des roquettes a endommagé une école, qui était fermée au moment de l'attaque.

L'aviation israélienne a bombardé des dizaines de cibles dans la bande de Gaza, tuant dix civils et deux cadres militaires du Djihad islamique et blessant une trentaine de personnes, selon des responsables médicaux.

Un centre de presse, utilisé par les journalistes internationaux, a été touché pour la seconde journée consécutive par l'armée israélienne, faisant deux morts. Parmi les victimes, dit Tsahal, figure un des chefs militaires du Djihad islamique.   Suite...

 
<p>Frappe a&eacute;rienne isra&eacute;lienne, &agrave; Gaza. Isra&euml;l et le Hamas se sont dits lundi pr&ecirc;ts &agrave; observer une tr&ecirc;ve, avant de se renvoyer la responsabilit&eacute; de l'&eacute;chec d'une solution diplomatique dans le conflit arm&eacute; qui les oppose dans la bande de Gaza depuis pr&egrave;s d'une semaine. /Photo prise le 19 novembre 2012/REUTERS/Ahmed Jadallah</p>