Deux forcenés arrêtés après avoir menacé la police

lundi 19 novembre 2012 13h51
 

TOULOUSE (Reuters) - Deux forcenés qui s'étaient retranchés lundi matin dans un immeuble de Montauban (Tarn-et-Garonne) et menaçaient de s'en prendre à la police ont été interpellés sans heurts, a-t-on appris de source policière.

L'un d'entre eux a été arrêté en fin de matinée et le Groupement d'intervention de la police nationale (GIPN) a délogé vers 13h00 le second homme qui s'était réfugié sur les toits, a-t-on ajouté de même source.

"Tout s'est bien passé, il n'y a pas eu de blessé, que ce soit du côté du GIPN ou des individus", a dit cette source. "La menace est écartée."

Prévenue pour tapage en début de matinée, la police s'était rendue sur place où elle avait reçu des projectiles lancés depuis l'immeuble. L'un des individus avait menacé d'être armé, ce qui a conduit les agents à faire appel au GIPN.

"Ils s'étaient réfugiés sur les toits, d'où ils ont commencé à jeter des objets type briques, une bouteille de gaz, etc", a indiqué le cabinet de la maire de Montauban, Brigitte Barèges.

"A priori, ce sont deux individus au profil psychologique fragile qui étaient connus des services de police", a-t-on ajouté.

Jean Décotte, édité par Yves Clarisse

 
<p>DEUX FORCEN&Eacute;S ARR&Ecirc;T&Eacute;S DANS LE TARN-ET-GARONNE</p>