18 novembre 2012 / 22:43 / il y a 5 ans

Le camp Copé se dit vainqueur à l'UMP, l'équipe Fillon conteste

<p>Jean-Fran&ccedil;ois Cop&eacute;, secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral de l'UMP et d&eacute;put&eacute;-maire de Meaux, a &eacute;t&eacute; &eacute;lu &agrave; la pr&eacute;sidence de l'UMP dimanche, a annonc&eacute; son &eacute;quipe, qui fait &eacute;tat de "mille voix d'avance" sur Fran&ccedil;ois Fillon. /Photo prise le 18 novembre 2012/Beno&icirc;t Tessier</p>

PARIS (Reuters) - Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP et député-maire de Meaux, a été élu à la présidence de l'UMP dimanche, a annoncé son équipe, qui fait état de "mille voix d'avance".

"A l'heure qu'il est, nous avons la certitude que Jean-François Copé ne peut plus être battu", a déclaré à la presse Marc-Philippe Daubresse, secrétaire général adjoint de l'UMP.

"C'est la victoire de la droite décomplexée (...) mais il tendra la main" à l'équipe de François Fillon, son adversaire, a-t-il ajouté.

L'entourage de Jean-François Copé a fait état de "mille voix d'avance" à l'issue du dépouillement des bulletins de vote, résultat provisoire que conteste l'équipe de François Fillon, qui concède toutefois un score "très serré".

Jérôme Chartier, l'un des porte-parole de l'ancien Premier ministre, a déclaré que "le résultat n'était pas acquis tant que le dernier bulletin n'était pas dépouillé".

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below