Ayrault qualifié de petit politicien de province par Mélenchon

dimanche 18 novembre 2012 19h58
 

PARIS (Reuters) - Jean-Luc Mélenchon a présenté dimanche comme "un petit politicien de province sans imagination" le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui avait reproché cet été au dirigeant du Front de gauche, de retour d'un voyage au Venezuela, de manquer de "connaissances réelles" de la France et de l'Europe.

Depuis la rentrée de septembre, l'ancien candidat à l'élection présidentielle ne mâche pas ses mots envers le gouvernement socialiste, se plaçant en recours de l'actuelle majorité.

"Ayrault est un petit politicien de province sans imagination", a-t-il déclaré dimanche sur France 5.

"Quand il entend parler de quelqu'un qui a été à l'étranger, il trouve une plaisanterie à deux balles", a-t-il ajouté, reprochant au Premier ministre de se référer sans cesse à son expérience de maire de Nantes dans sa conduite des affaires du pays.

Ses propos n'a pas tardé à faire réagir la porte-parole du gouvernement, qui les a qualifiés sur Twitter d'"affligeants".

"Jean-Luc Mélenchon insulte en direct à la télévision le Premier ministre et la province. La province c'est la France. Affligeant", a écrit Najat Vallaud-Belkacem sur Twitter.

Interrogé sur son "positionnement" par rapport au gouvernement socialiste, Jean-Luc Mélenchon a dit se placer en "successeur".

Chine Labbé

 
<p>Jean-Luc M&eacute;lenchon a pr&eacute;sent&eacute; dimanche comme "un petit politicien de province sans imagination" le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui avait reproch&eacute; cet &eacute;t&eacute; au dirigeant du Front de gauche, de retour d'un voyage au Venezuela, de manquer de "connaissances r&eacute;elles" de la France et de l'Europe. Depuis la rentr&eacute;e de septembre, l'ancien candidat &agrave; la pr&eacute;sidentielle ne m&acirc;che pas ses mots envers le gouvernement socialiste. /Photo prise le 22 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Vincent Kessler</p>