La guerre doit être évitée, dit Fabius en Israël

dimanche 18 novembre 2012 20h50
 

PARIS (Reuters) - "La guerre doit être évitée", a déclaré dimanche le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui s'est rendu dans la journée en Israël pour offrir l'aide de la France dans la quête d'un cessez-le-feu.

La marine et l'aviation israéliennes ont poursuivi dimanche leurs bombardements de la bande de Gaza pour la cinquième journée consécutive, alors que les tirs palestiniens en direction du sud israélien ont repris dans la matinée.

"Les deux mots d'ordre ce soir, c'est urgence et cessez-le-feu", a déclaré Laurent Fabius sur France 2.

"Il faut absolument, absolument, de manière urgente, qu'on aille vers le cessez-le-feu, c'est là où la France peut être utile", a-t-il ajouté, jugeant que les "responsabilités sont partagées" entre Israéliens et Palestiniens.

"Tout notre effort, à nous (...), c'est de pouvoir faire en sorte qu'on aille vers le cessez-le-feu, parce que la guerre doit être évitée".

Le ministre des Affaires étrangères français devait rencontrer lors de ce déplacement le président, le Premier ministre, le ministre de la Défense et le ministre des Affaires étrangères israéliens, ainsi que le président de l'Autorité palestinienne.

François Hollande s'est de son côté entretenu dimanche par téléphone avec le président égyptien Mohamed Morsi, qui s'efforce de ramener Israël et les islamistes du Hamas à la trêve négociée sous son égide, a annoncé l'Elysée dans un communiqué. Il "l'a assuré du soutien de la France aux efforts égyptiens", précise le communiqué.

Mohamed Morsi a fait état samedi de signes annonciateurs d'un cessez-le-feu, prenant toutefois soin d'ajouter ne disposer à ce jour d'aucune certitude en la matière.

Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'Onu, se rendra en Egypte.

Chine Labbé

 
<p>Le ministre des Affaires &eacute;trang&egrave;res fran&ccedil;ais Laurent Fabius (&agrave; gauche) aux c&ocirc;t&eacute;s de son homologue isra&eacute;lien Avigdor Lieberman, &agrave; J&eacute;rusalem. Le chef de la diplomatie fran&ccedil;aise s'est rendu ce dimanche en Isra&euml;l pour offrir l'aide de la France afin de "parvenir &agrave; un cessez-le-feu imm&eacute;diat" alors que l'Etat h&eacute;breu continue ses bombardements dans la bande de Gaza et que les tirs palestiniens se poursuivent vers le sud d'Isra&euml;l. /Photo prise le 18 novembre 2012/REUTERS/Ammar Awad</p>