La jeune fille retrouvée en Allemagne de retour chez elle

samedi 17 novembre 2012 19h51
 

MARSEILLE (Reuters) - Chloé Rodriguez, l'adolescente de 15 ans enlevée il y a une semaine dans le Gard et retrouvée vendredi en Allemagne, est rentrée samedi après-midi au domicile familial de Barjac, a-t-on appris de sources proches du dossier.

La famille a pris samedi matin un train à Strasbourg avant de descendre en gare de Valence, dans le Drôme, où l'attendaient des véhicules pour la conduire au village gardois.

Les parents de Chloé ont expliqué que leur fille, qui était enfermée une partie du temps dans le coffre de la voiture du ravisseur, avait raconté avoir été "prise par force" par "un individu qui s'est arrêté" devant chez eux, à Barjac.

Ils ont ajouté que leur fille y avait toujours cru et qu'avait fait preuve d'un grand sang-froid, réussissant à "avoir un dialogue" avec l'homme et rationnant sa nourriture.

"Ça s'est passé devant notre porte. Cet individu lui a demandé de le suivre et l'a prise par force. Elle nous a dit qu'elle avait réussi à avoir un dialogue avec ce monsieur, elle obéissait à tous ses ordres", a expliqué le père de Chloé lors d'une conférence de presse.

"Elle nous a dit: 'Je ne l'ai jamais contrarié pour ne pas me mettre en péril'. Elle n'a jamais essayé de se sauver pour ne pas risquer de tomber et perdre la vie", a-t-il ajouté.

Il a précisé que sa fille n'avait pas été frappée, qu'elle n'avait pas de marques physiques et qu'elle avait pu manger.

TRÈS DETERMINÉE

"Elle était très déterminée, elle connaît le numéro de la plaque (d'immatriculation) par coeur, elle a mémorisé tout un tas de choses, la description de la voiture", a-t-il insisté.   Suite...