Le Conseil de sécurité de l'Onu réuni en urgence sur Gaza

jeudi 15 novembre 2012 07h24
 

par Louis Charbonneau

NATIONS UNIES (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations unies s'est réuni en urgence dans la nuit de mercredi à jeudi pour discuter des raids israéliens contre la bande de Gaza, mais sans finalement prendre de décision, alors que l'Etat juif a menacé d'accroître son offensive en réplique aux roquettes tirées par les activistes du Hamas.

L'ambassadeur indien, Hardeep Singh Puri, qui préside le Conseil de sécurité ce mois-ci, a déclaré à la presse après la réunion qui a eu lieu à huis-clos, que les membres du Conseil n'avaient réussi à se mettre d'accord que sur la nécessité de publier un communiqué mentionnant la tenue d'une réunion en urgence et d'autres détails de procédure.

Israël a lancé mercredi une vaste offensive aérienne contre des activistes palestiniens de la bande de Gaza, tuant notamment le chef militaire du Hamas, Ahmed Djaabari, et a menacé d'envoyer ses troupes au sol dans le territoire côtier.

Le président américain Barack Obama s'est entretenu par téléphone avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président égyptien Mohamed Morsi pour réaffirmer le droit d'Israël à l'auto-défense, a annoncé la Maison blanche.

"Le président a demandé au Premier ministre Netanyahu de faire tout son possible pour éviter des victimes civiles. Les deux ont été d'accord pour dire que le Hamas doit cesser ses attaques sur Israël pour permettre de désamorcer (la crise)", lit-on dans le communiqué de la Maison blanche.

"Le président s'est aussi entretenu avec le président Morsi compte tenu du rôle central de l'Egypte dans la préservation de la sécurité régionale. Lors de leur conversation, le président Obama a condamné le tir de roquettes à partir de Gaza vers Israël et réaffirmé le droit d'Israël à l'auto-défense", précisent les services du président.

PAS D'ACCORD DES QUINZE

L'Autorité palestinienne avait demandé au Conseil de sécurité de publier un communiqué demandant à Israël de cesser son offensive, mais ses 15 membres n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur une telle déclaration.   Suite...

 
<p>Le Conseil de s&eacute;curit&eacute; des Nations unies s'est r&eacute;uni en urgence dans la nuit de mercredi &agrave; jeudi pour discuter des raids isra&eacute;liens contre la bande de Gaza, mais sans finalement prendre de d&eacute;cision, alors que l'Etat juif a menac&eacute; d'accro&icirc;tre son offensive en r&eacute;plique aux roquettes tir&eacute;es par les activistes du Hamas. /Photo prise le 26 septembre 2012/REUTERS/Keith Bedford</p>