François Fillon ne voit plus personne pour éteindre l'incendie

mercredi 14 novembre 2012 09h42
 

PARIS (Reuters) - L'ancien Premier ministre UMP François Fillon a dit mercredi ne pas croire aux recettes du président François Hollande contre la crise et estime qu'il n'y a plus personne aujourd'hui au pouvoir pour éteindre l'incendie.

Défendant des solutions vues par une partie de la presse comme "sociales-libérales", François Hollande a exhorté mardi les Français à "faire Nation" face à la crise, tentant de se poser en rassembleur.

"La politique (de François Hollande - NDLR) n'aura aucun effet sur l'économie", a dit sur RTL le favori pour la présidence de l'UMP.

L'ancien chef de gouvernement de Nicolas Sarkozy estime que la solution d'un crédit d'impôt pour les entreprises plutôt qu'une baisse de charges est "très compliquée" et dit avoir cru déceler dans les propos présidentiels une annonce d'une hausse de la CSG (Cotisation sociale généralisée), un impôt payé en proportion sur tous les revenus.

François Fillon explique par ailleurs qu'il ne voit pas comment l'emploi pourrait reprendre en 2014, comme le pense le chef de l'Etat, après une année où la croissance est vue comme très faible voire nulle.

"Plus le temps passe, plus la crise s'aggrave. On est des pompiers, on essaie d'éteindre un incendie et là il n'y a plus personne pour éteindre l'incendie", a-t-il dit.

Thierry Lévêque

 
<p>Fran&ccedil;ois Fillon, ancien Premier ministre UMP, a dit mercredi ne pas croire aux recettes du pr&eacute;sident Fran&ccedil;ois Hollande contre la crise et estime qu'il n'y a plus personne aujourd'hui au pouvoir pour &eacute;teindre l'incendie. /Photo prise le 30 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Vincent Kessler</p>