Journée européenne de mobilisation contre l'austérité

mercredi 14 novembre 2012 11h55
 

par Sonya Dowsett et Andrei Khalip

MADRID/LISBONNE (Reuters) - Grève générale coordonnée en Espagne et au Portugal, manifestations et arrêts de travail en Grèce, en Italie, en France : l'opposition aux politiques d'austérité s'organise en Europe à l'occasion d'une "journée européenne d'action et de solidarité".

On pouvait voir en Espagne et au Portugal les premiers signes de cette journée de mobilisation mercredi au petit matin, avec d'importantes perturbations dans les transports.

En Espagne, où la consommation d'énergie a chuté de 11% en raison de l'interruption de la production dans plusieurs entreprises, 42 personnes ont été arrêtées à l'aube, des heurts ayant éclaté à des piquets de grève.

Des accrochages entre police anti-émeutes et manifestants ont éclaté dans le centre de Madrid. Deux personnes ont été arrêtées et les forces de l'ordre ont fait usage de matraques.

A Barcelone, des centaines de poubelles ont été retirées des rues afin d'éviter d'éventuels incendies.

Dans l'ensemble du pays, quelque 600 vols, principalement sur les compagnies Iberia et Vueling, ont été annulés et seuls 20% des trains inter-cités et un tiers des trains de banlieue devraient circuler.

Au Portugal, les trains fonctionnent très difficilement - le trafic devait être réduit à 10% dans le cadre d'un service minimum ordonné par les tribunaux -, le métro est fermé et la compagnie TAP a annulé environ 45% de ses vols.

"MOMENT HISTORIQUE"   Suite...

 
<p>Manifestation &agrave; la gare Atocha, &agrave; Madrid, lors d'une gr&egrave;ve g&eacute;n&eacute;rale de 24 heures organis&eacute;e simultan&eacute;ment en Italie, au Portugal et en Gr&egrave;ce. En France, plus de 130 rassemblements sont pr&eacute;vus mercredi &agrave; l'appel de cinq syndicats, en &eacute;cho &agrave; cette journ&eacute;e de mobilisation europ&eacute;enne contre l'aust&eacute;rit&eacute;. /Photo prise le 14 novembre 2012/REUTERS/Paul Hanna</p>