François Hollande se stabilise dans trois sondages

lundi 12 novembre 2012 18h51
 

PARIS (Reuters) - François Hollande voit sa popularité se stabiliser après des baisses continues depuis son élection, tandis que Jean-Marc Ayrault souffre d'un manque de visibilité de l'action gouvernementale, selon trois sondages diffusés lundi.

Le chef de l'Etat donnera une conférence de presse mardi pour rendre compte des six premiers mois de sa présidence et tenter de partir à la reconquête des Français.

Dans un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur, le chef de l'Etat regagne un point avec 41% d'opinions positives, après un décrochage important en octobre.

Le maintien de la popularité de François Hollande provient en grande partie d'une hausse des opinions positives à son égard au sein de populations qui ne font pas partie de ses appuis traditionnels, notamment les artisans, les indépendants et les foyers dont le revenu mensuel est supérieur à 5.000 euros.

En revanche, son Premier ministre, qui baisse de cinq points en novembre, avec 40% d'opinions positives, voit sa popularité baisser auprès de toutes les catégories de population.

Selon le baromètre Ipsos-Le Point, François Hollande recule d'un point après l'annonce du pacte de compétitivité et résiste mieux que Jean-Marc Ayrault, qui cède quatre points en un mois.

Six mois après son arrivée à l'Elysée, le président de la République recueille 41% de jugements favorables, contre 53% d'avis critiques. A titre de comparaison, Nicolas Sarkozy pouvait compter, il y a cinq ans à la même période, sur le soutien de 58% des Français.

François Hollande devient désormais impopulaire chez les catégories de population qui majoritairement le soutenaient jusqu'ici : les jeunes (43% de jugements favorables, -7 points), les cadres supérieurs (42%, -7 points) ou encore les salariés du public (44%, -6 points).

Le Premier ministre enregistre une baisse de popularité plus marquée, avec 38% d'opinions favorables. Presque un Français sur deux (49%, +5 points) se dit critique envers son action.   Suite...

 
<p>Selon trois sondages diffus&eacute;s lundi, Fran&ccedil;ois Hollande voit sa popularit&eacute; se stabiliser apr&egrave;s des baisses continues depuis son &eacute;lection, tandis que Jean-Marc Ayrault souffre d'un manque de visibilit&eacute; de l'action gouvernementale. /Photo prise le 12 novembre 2012/REUTERS/Philippe Wojazer</p>