12 novembre 2012 / 17:38 / il y a 5 ans

Vers des limitations de vitesse dans et autour de Paris en 2013

<p>La vitesse devrait &ecirc;tre abaiss&eacute;e de 80 &agrave; 70 km/h sur le boulevard p&eacute;riph&eacute;rique de Paris dans les prochains mois et de nouvelles zones limit&eacute;es &agrave; 30 km/h pourraient simultan&eacute;ment voir le jour dans la capitale. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - La vitesse devrait être abaissée de 80 à 70 km/h sur le boulevard périphérique de Paris dans les prochains mois et de nouvelles zones limitées à 30 km/h pourraient simultanément voir le jour dans la capitale.

Le maire, le socialiste Bertrand Delanoë, a présenté lundi devant le Conseil de Paris son plan de lutte contre la pollution automobile qui prévoit notamment l'extension des zones où la vitesse est limitée à 30 km/h et la mise en place d'une zone d'exclusion des véhicules les plus anciens et les plus polluants de l'agglomération dès septembre 2014.

Ce plan, qui prévoit aussi l'instauration d'un péage au kilomètre pour les poids lourds sur les autoroutes de la métropole, avait été dévoilé dans la presse fin octobre.

La mise en place de certaines de ces mesures, comme d'une zone d'exclusion des véhicules les plus polluants, reviendra au gouvernement, ce qui a suscité de vives critiques de la part de l'opposition de droite et des écologistes, qui ont dénoncé les "effets d'annonces" du maire de Paris.

Un comité interministériel sur la qualité de l'air doit réunir début 2013 les villes, dont Paris, qui souhaitent expérimenter de telles zones.

La question des limitations de vitesse est en revanche "entre le préfet et nous", a dit lundi à la presse Bertrand Delanoë. "Ça peut aller plus vite", a-t-il ajouté.

MESURE ANTISOCIALE ?

Un accord entre Paris et la préfecture de police limitant les vitesses à 70 km/h sur le périphérique et à 30 km/h sur certains axes intérieurs devrait être signé début 2013, a confirmé à Reuters un adjoint au maire de Paris. "On sait que c'est en bonne voie", a précisé un membre de son cabinet.

Présent au Conseil de Paris, lundi, le préfet s'est dit "bien décidé à accompagner toutes les initiatives, d'où qu'elles viennent, de nature à améliorer la qualité de l'air". Un décret gouvernemental sera toutefois nécessaire à l'entrée en vigueur de ces limitations de vitesse.

Bertrand Delanoë souhaite l'interdiction, dès 2014, et sur un territoire étendu jusqu'à l'A86, des véhicules de plus de 17 ans, des poids lourds de plus de 18 ans, et des deux-roues de plus de 10 ans.

Face à la fronde de certains élus de Paris qui ont qualifié cette mesure "d'antisociale", il a proposé lundi à l'Etat de réinstaurer une prime à la casse dans la zone.

Le gouvernement a jusqu'à présent exclu un retour à la prime à la casse, un dispositif coûteux dont le bilan reste controversé car il a encouragé les ventes de petites voitures souvent produites hors de France et a amplifié la rechute du marché une fois le dispositif disparu.

Le maire de Paris a également suggéré lundi d'offrir à certains particuliers affectés un abonnement gratuit à Autolib, le service francilien d'autopartage de voitures électriques.

L'exécutif de Paris a demandé au gouvernement de "reconsidérer" la fiscalité incitative en faveur des véhicules diesel, et proposant de conditionner l'attribution des licences de taxi à l'acquisition de véhicules propres.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below