L'accident de l'avion algérien a fait six morts

samedi 10 novembre 2012 20h45
 

PARIS (Reuters) - Deux corps ont été retrouvés samedi en fin de journée dans les débris de l'avion de transport militaire algérien qui s'est écrasé la veille en Lozère, ce qui porte à six le nombre de victimes du crash, a-t-on appris auprès de la préfecture du département.

"Deux corps ont été retrouvés dans les décombres" après des travaux de relevage de la carcasse de l'appareil, un bimoteur CASA 295 qui faisait route vers l'Algérie, a indiqué un porte-parole.

Quatre autres corps avaient été retrouvés dès vendredi.

Les six occupants de l'avion étaient cinq militaires et un représentant de la Banque d'Algérie, a indiqué le ministère algérien de la Défense.

L'appareil, qui transportait du papier servant à la fabrication de billets de banque, s'est écrasé dans une zone escarpée et inhabitée près du village de Trélans.

L'analyse des boîtes noires retrouvées sur place devrait permettre d'expliquer les circonstances du crash.

Le procureur de la République de Mende, Samuel Finielz, a évoqué sur France Info "une descente assez sévère" de l'appareil, "qui serait de nature à expliquer qu'il se soit disloqué."

Toujours sur France Info, un responsable de la section de recherche de la gendarmerie de l'air a indiqué qu'il n'était "pas envisageable que l'équipage ait pu tenter un atterrissage d'urgence eu égard à la configuration des lieux qui ne s'y prête pas."

Yann Le Guernigou, édité par Guy Kerivel

 
<p>CRASH D'UN AVION MILITAIRE EN LOZ&Egrave;RE</p>