Le journal Sud Ouest veut supprimer 180 postes

vendredi 9 novembre 2012 20h30
 

BORDEAUX (Reuters) - La direction du journal Sud Ouest a annoncé vendredi lors d'un comité d'entreprise son intention de supprimer 180 postes équivalents temps plein, a-t-on appris de source syndicale.

A l'annonce de ce projet, les agences départementales de Sud Ouest se sont spontanément mises en grève, suivies par les rédactions bordelaises, a précisé le syndicat Filpac-CGT dans un communiqué.

"La présentation d'un projet de réorganisation du journal Sud Ouest par la direction prévoit la suppression de 180 équivalents temps plein. Il inclut notamment la fermeture de trois agences départementales, des services de la correction, de la photogravure, des techniciens d'édition", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, la direction ne donne aucun chiffre en termes de suppressions d'emplois et évoque "un projet de réorganisation" en discussion avec les partenaires sociaux dans les prochaines semaines.

Ce projet a pour objectif "d'adapter l'organisation de Sud Ouest à un environnement économique difficile" et de "générer une économie de l'ordre de 12 millions d'euros sur ses coûts fixes permettant d'assainir sa situation financière et de poursuivre son développement numérique", ajoute-t-elle.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse