L'Assemblée lance sa série d'auditions sur le mariage gay

jeudi 8 novembre 2012 15h31
 

PARIS (Reuters) - La commission des Lois de l'Assemblée a entamé jeudi une série d'auditions ouvertes à la presse sur le projet de loi sur le mariage et l'adoption par les couples homosexuels, présenté la veille en conseil des ministres.

Le président de la commission des Lois, Jean-Jacques Urvoas (PS), a précisé d'entrée que ces auditions se poursuivront tous les jeudis de novembre et de décembre avant que ne débute l'examen du texte lui-même, qui sera débattu en séance publique "dans les derniers jours de janvier".

Cette première réunion dirigée par le rapporteur du texte, Erwann Binet (PS), a été consacrée à l'audition de trois sociologues, Irène Thèry, Martine Gross et Virginie Descoutures.

Ce projet de loi propose le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels mais exclut la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes.

Ce texte, qui mobilise contre lui une grande partie de la droite et de l'extrême droite mais aussi les Eglises, notamment catholique, est critiqué par une partie de la communauté homosexuelle qui le juge "insuffisant".

Des manifestations organisées par des associations proches des milieux catholiques ont déjà eu lieu dans plusieurs villes françaises. D'autres sont prévues le 17 novembre.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a laissé entendre que le texte pourrait être amendé lors des débats au Parlement. Le président de l'Assemblée, Claude Bartolone (PS), s'est dit favorable à un amendement relatif à la PMA.

Aux Etats-Unis, où des référendums sur l'autorisation du mariage homosexuel étaient organisés mardi dans le cadre des élections générales, le "oui" l'a emporté dans trois Etats -Maryland, Maine et Etat de Washington-, portant ainsi à neuf le nombre d'Etats américains où le mariage entre personnes du même sexe est reconnu.

Emile Picy, édité par Myriam Rivet

 
<p>La commission des Lois de l'Assembl&eacute;e a entam&eacute; jeudi une s&eacute;rie d'auditions ouvertes &agrave; la presse sur le projet de loi concernant le mariage et l'adoption par les couples homosexuels, pr&eacute;sent&eacute; la veille en conseil des ministres. /Photo d'archives/REUTERS</p>