Appel de Barack Obama aux élus des deux camps du Congrès US

jeudi 8 novembre 2012 08h59
 

par David Lawder et Thomas Ferraro

CHICAGO, Illinois, WASHINGTON (Reuters) - Le président Barack Obama, tout juste réélu pour un second mandat de quatre ans, a rappelé mercredi auprès des dirigeants tant démocrates que républicains du Congrès américain sa volonté de travailler ensemble pour limiter les déficits et réduire les impôts.

Dans un courriel, la Maison blanche a précisé que "le président a réitéré son engagement de trouver des solutions bipartisanes pour réduire notre déficit de manière équilibrée, baisser les impôts pour les familles des classes moyennes et pour les petites entreprises ainsi que de créer des emplois".

"Le président a dit qu'il croyait que le peuple américain a envoyé un message lors des élections de mardi invitant les dirigeants des deux partis à mettre de côté leurs intérêts partisans et à oeuvrer de concert pour donner la priorité aux intérêts du peuple américain".

Barack Obama a, à cet effet, appelé au téléphone les deux chefs de file du Sénat et de la Chambre des représentants, le démocrate Harry Reid et le républicain John Boehner, de même que le chef de file des républicains au Sénat, Mitch McConnell, et Nancy Pelosi, chef de file des démocrates à la Chambre.

De leur côté, Harry Reid et John Boehner ont entamé mercredi de timides discussions destinées à contourner le "mur budgétaire", qui risque de plonger le pays dans la récession.

Le chef de la majorité démocrate au Sénat a indiqué s'être entretenu dans la matinée avec son homologue républicain de la Chambre. Les deux hommes se sont mis d'accord pour ne se "fixer aucune limite" pour l'instant.

Dans le même temps, Harry Reid a souligné que les démocrates n'étaient guère susceptibles d'évoluer par rapport à leur position de base dans les négociations, à savoir que les augmentations d'impôts doivent s'appliquer aux riches, et non à ceux se situent dans les classes moyennes ou inférieures.

Selon Harry Reid, la réélection de Barack Obama et le renforcement de la majorité démocrate au Sénat sont une validation de la politique fiscale du parti.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident Barack Obama, tout juste r&eacute;&eacute;lu pour un second mandat de quatre ans, a rappel&eacute; mercredi aupr&egrave;s des dirigeants tant d&eacute;mocrates que r&eacute;publicains du Congr&egrave;s am&eacute;ricain sa volont&eacute; de travailler ensemble pour limiter les d&eacute;ficits et r&eacute;duire les imp&ocirc;ts. /Photo prise le 7 novembre 2012/REUTERS/Jim Bourg</p>