François Hollande enraye sa chute dans les sondages

mardi 6 novembre 2012 18h42
 

PARIS (Reuters) - François Hollande enraye pour la première fois en novembre sa chute dans les sondages, mais reste à un niveau minoritaire avec une action approuvée à 42% contre 41% en octobre, selon le tableau de bord Ifop-Paris Match rendu public mardi.

La cote d'approbation de Jean-Marc Ayrault poursuit quant à elle sa chute, à 43% contre 49% en octobre. Le Premier ministre perd ainsi sa nette avance sur le président.

François Hollande assoit sa stature internationale, mais perd des points sur la scène économique, d'après ce sondage.

Près de six Français sur 10 (58%) considèrent qu'il défend bien les intérêts de la France à l'étranger, en hausse de 3 points par rapport au mois dernier. À l'inverse, seules 38% des personnes interrogées estiment qu'il mène une bonne politique économique et 38% qu'il mène une politique efficace contre la dette et les déficits publics, en recul de deux points par rapport à octobre.

Jean-Marc Ayrault subit de son côté le contrecoups des récents couacs gouvernementaux. Seuls 47% des sondés jugent qu'il dirige bien l'action de son gouvernement, contre 60% le mois dernier.

Malgré les faibles cotes d'approbation du président et du chef de gouvernement, "l'opposition ne capitalise toujours pas sur l'impopularité de l'action du gouvernement", écrit l'institut de sondage dans un communiqué.

Quarante-deux pour cent des Français seulement considèrent qu'elle ferait mieux que le gouvernement actuel, un résultat comparable à celui mesuré en mai-juin, après l'élection de François Hollande (44%).

Ce sondage a été réalisé par téléphone du 31 octobre au 2 novembre auprès d'un échantillon de 1.006 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

 
<p>Fran&ccedil;ois Hollande enraye pour la premi&egrave;re fois en novembre sa chute dans les sondages, avec une action approuv&eacute;e &agrave; 42% contre 41% en octobre, selon le tableau de bord Ifop-Paris Match. /Photo prise le 29 octobre 2012/REUTERS/Bertrand Langlois/Pool</p>