Obama et Romney face au verdict des urnes

mardi 6 novembre 2012 22h41
 

par Matt Spetalnick et John Whitesides

WASHINGTON (Reuters) - Les électeurs américains ont commencé mardi à voter au terme d'une longue et âpre campagne présidentielle pour départager le démocrate Barack Obama et le républicain Mitt Romney.

A New York et dans le New Jersey voisin, les opérations de vote n'ont pas été sans une certaine confusion une semaine après le passage meurtrier de l'ouragan Sandy.

Dans un pays traversé par six fuseaux horaires, les premiers bureaux de vote ont ouvert sur la côte est et dans une partie du Midwest. Les derniers des 120 millions d'Américains appelés à voter seront les électeurs de l'Alaska et d'Hawaï.

Barack Obama, qui a voté par anticipation au mois d'octobre, devait passer la journée dans sa ville de Chicago. Il a félicité son adversaire républicain pour sa "campagne pleine d'allant" et incité tous ses compatriotes à voter.

Mitt Romney a, lui, voté dans un foyer municipal près de son domicile, dans son fief électoral de Belmont, dans la banlieue de Boston, puis a repris son sprint final.

Celui-ci l'a notamment mené dans l'Etat crucial de l'Ohio, qu'il espère encore faire basculer et où il est crédité de quatre points de retard selon la dernière livraison du sondage quotidien Ipsos-Reuters (50% contre 46%).

"Les gens de l'Ohio savent que ce sont probablement eux qui vont décider quel sera le prochain président", a dit le candidat républicain à une station de radio locale.

L'avion du vice-président démocrate Joe Biden a atterri à l'aéroport de Cleveland quelques minutes seulement après celui de Romney, soulignant encore une fois l'importance que les deux camps accordent au vote de l'Ohio. Mitt Romney est resté à bord de son avion en attendant que le convoi du vice-président ait quitté les lieux.   Suite...

 
<p>Bureau de vote &agrave; Newark, dans l'Ohio. Au moins 120 millions d'Am&eacute;ricains vont se prononcer mardi, soit pour offrir un deuxi&egrave;me mandat &agrave; Barack Obama, soit pour le remplacer par le r&eacute;publicain Mitt Romney. /Photo prise le 6 novembre 2012/REUTERS/Matt Sullivan</p>