La majorité ne craint pas une motion de censure de l'UMP

lundi 5 novembre 2012 18h35
 

PARIS (Reuters) - Le groupe socialiste de l'Assemblée s'est déclaré lundi prêt à faire face à une motion de censure à l'Assemblée nationale, une menace brandie par Jean-François Copé.

Le secrétaire général de l'UMP et candidat à la présidence du mouvement a souhaité dimanche que les députés UMP déposent une telle motion afin d'obliger le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, "à débattre des grandes orientations du gouvernement".

Cette motion de censure, si elle était déposée, n'aurait aucune chance d'être adoptée puisque la gauche dispose d'une large majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Annick Lepetit, porte parole du groupe PS de l'Assemblée, a qualifié lundi cette demande de Jean-François Copé "d'épisode de plus dans la course à l'échalote qu'il se livre avec M. Fillon" dans leur bataille pour la présidence de l'UMP.

"Après l'appel à manifester dans la rue, voici la motion de censure !", déclare la députée PS dans un communiqué.

"Mais qu'ils (les députés UMP-NDLR) se rassurent, lorsque cette motion de censure arrivera, ils trouveront face à eux une majorité soudée pour leur rappeler leur responsabilité sur l'état de la France et leur expliquer comment nous allons réparer leurs erreurs et redresser le pays", conclut Annick Lepetit.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

 
<p>Le groupe socialiste de l'Assembl&eacute;e s'est d&eacute;clar&eacute; lundi pr&ecirc;t &agrave; faire face &agrave; une motion de censure &agrave; l'Assembl&eacute;e nationale, une menace brandie dimanche par Jean-Fran&ccedil;ois Cop&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS</p>