Hollande à l'Asie : la crise de l'euro est finie, aidez-nous !

lundi 5 novembre 2012 15h12
 

par Julien Ponthus

VIENTIANE, Laos (Reuters) - François Hollande a exhorté lundi l'Asie à croire en la fin de la crise de l'euro tout en lui demandant d'aider le Vieux continent à retrouver le chemin de la croissance.

"J'ai voulu dire dans ce forum que la crise de la zone euro est sur le point d'être enfin résolue", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse clôturant sa présence au neuvième sommet Europe-Asie au Laos. "Trop de doutes ont été instillés."

"Le message essentiel de cette réunion : nous avons engagé le règlement de nos problèmes", a dit le président, énumérant l'union bancaire et le Mécanisme européen de stabilité (MES) comme autant de réponses efficaces à la crise de la dette.

Mais François Hollande a fait savoir à ses partenaires asiatiques qu'ils avaient un rôle de première importance à jouer pour que l'Europe retrouve le chemin de la croissance.

"Nous sommes à la fin de la crise de l'euro mais nous ne sommes pas à la fin de la crise économique", a expliqué François Hollande.

A la veille de la présentation par le gouvernement français de sa stratégie de compétitivité, François Hollande a indiqué que, pour se redresser, la France devait aussi en finir avec la concurrence déloyale des économies émergentes.

CONCURRENCE DÉLOYALE

"Oui, bien sûr que nous devons être compétitifs mais encore faut-il que l'échange soit juste, c'est-à-dire qu'il n'y ait pas de concurrence déloyale", a déclaré le président.   Suite...

 
<p>Fran&ccedil;ois Hollande au sommet Europe-Asie, &agrave; Vientiane, au Laos. Le chef de l'Etat a appel&eacute; les partenaires asiatiques de la France &agrave; renoncer &agrave; une concurrence d&eacute;loyale par le biais de monnaies nationales sous-&eacute;valu&eacute;es. /Photo prise le 5 novembre 2012/REUTERS/Sukree Sukplang</p>