Le "rapport Gallois", un rapport pour "soulager" la production

lundi 5 novembre 2012 09h53
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français tiendra compte du rapport Gallois sur la compétitivité des entreprises françaises, dont l'idée générale est de "soulager" le processus productif, a déclaré lundi Arnaud Montebourg.

Le ministre du Redressement productif a qualifié l'ex-PDG de la SNCF et d'EADS, qui doit remettre lundi son rapport au Premier ministre, de "héros de l'industrie".

"L'esprit de ce que propose Louis Gallois est de soulager le processus productif industriel et manufacturier, c'est-à-dire de retirer une part des prélèvements dans les entreprises. Il ne s'agit pas de s'attaquer au montant des salaires, ni même au coût du travail mais de trouver une sorte de consensus national pour faire en sorte que l'acte de produire soit encouragé dans notre pays", a déclaré Arnaud Montebourg sur RTL.

"Son rapport doit être étudié, analysé et respecté", a-t-il ajouté, jugeant la France en "état d'urgence économique".

Attendu comme un oracle, le rapport sur la compétitivité des entreprises françaises est censé ouvrir un nouveau chantier gouvernemental dès mardi, avec l'ouverture d'un séminaire sur le sujet.

La ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises Fleur Pellerin a laissé entendre dimanche que le gouvernement allait proposer une baisse du coût du travail dans certains secteurs économiques et certains types d'entreprises.

Arnaud Montebourg aurait quant à lui recommandé un allègement de 20 milliards d'euros de cotisations patronales en échange d'investissements de la part des entreprises, selon un document dévoilé vendredi par Les Echos.

En déplacement au Laos, François Hollande a affirmé lundi que "tout (serait) fait pour l'emploi". Il a notamment indiqué que des mesures seraient prises pour aider les PME à l'exportation via la Banque publique d'investissement.

"Dans les mesures que nous allons prendre dans les prochains jours, il y aura un soutien aux entreprises qui se lancent sur le marché de l'exportation", a-t-il déclaré.

Chine Labbé, avec Julien Ponthus à Vientiane, édité par Yves Clarisse

 
<p>Le gouvernement fran&ccedil;ais tiendra compte du rapport Gallois sur la comp&eacute;titivit&eacute; des entreprises fran&ccedil;aises, dont l'id&eacute;e g&eacute;n&eacute;rale est de "soulager" le processus productif, a d&eacute;clar&eacute; Arnaud Montebourg. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic</p>