Dernière ligne droite à l'issue incertaine pour Obama et Romney

dimanche 4 novembre 2012 22h38
 

par Jeff Mason

CONCORD, New Hampshire (Reuters) - Le président américain Barack Obama et son rival républicain Mitt Romney, que les derniers sondages donnent à égalité, ont mis dimanche la dernière main à la pâte à 48 heures d'un scrutin dont l'issue reste plus ouverte que jamais, tentant de rassembler leurs partisans et de courtiser les derniers indécis dans quelques Etats-clés.

Obama et Romney ont entamé des voyages marathon à l'avant-dernier jour d'une course à la Maison blanche que les sondages annoncent bloquée à l'échelle nationale, même si le président semble bénéficier d'une légère avance dans les Etats pivots ("Swing States") qui détermineront l'identité de l'heureux bénéficiaire des 270 voix de grands électeurs nécessaires pour gagner mardi.

Après des mois d'attaques parfois acides et de matraquage publicitaire dans ces Etats charnières, les deux candidats ont mis l'accent sur l'argument selon lequel ils offrent la meilleure solution à la faible croissance économique du pays et à la politique partisane qui paralyse Washington.

Barack Obama et Mitt Romney ont également appelé leur auditoire à aller voter dans une bataille que pourrait bien remporter celui qui aura su le mieux convaincre ses partisans de se rendre aux urnes.

"Cela dépend de vous. Vous avez le pouvoir", a lancé Obama devant une foule de plus de 14.000 personnes qui avait envahi le centre-ville de Concord, dans le New Hampshire. "Vous allez maintenant, dans les deux jours à venir, façonner les décisions pour ce pays dans les prochaines décennies.

Dans l'Iowa, Mitt Romney a invité plus de 4.000 personnes dans une salle de Des Moines de sortir pour aller voter, et convaincu quelques indécis ou anciens partisans d'Obama de le soutenir le moment venu.

L'ancien gouverneur du Massachusetts a également répété qu'il était le candidat qui offrait un réel changement et pouvait tendre le bras aux démocrates pour sceller des accords bipartites.

"Accomplir un réel changement n'est pas seulement une chose dont je parle. C'est quelque chose que j'ai réalisé", a lancé le candidat républicain à ses partisans réunis à Des Moines. "Et c'est quelque chose que je ferai quand je serai président des Etats-Unis", a-t-il ajouté.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident am&eacute;ricain Barack Obama et son rival r&eacute;publicain Mitt Romney, que les derniers sondages donnent &agrave; &eacute;galit&eacute;, ont mis dimanche la derni&egrave;re main &agrave; la p&acirc;te &agrave; 48 heures d'un scrutin dont l'issue reste plus ouverte que jamais, tentant de rassembler leurs partisans et de courtiser les derniers ind&eacute;cis dans quelques Etats-cl&eacute;s./Photos prises le 4 novembre 2012/REUTERS/Jason Reed/Jim Young</p>