Le froid menace maintenant les sinistrés de Sandy aux Etats-Unis

dimanche 4 novembre 2012 22h30
 

NEW YORK (Reuters) - Des dizaines de milliers de personnes touchées par l'ouragan Sandy pourraient avoir bientôt besoin d'être relogées alors qu'une vague de froid s'abat sur l'Etat de New York, a annoncé dimanche le gouverneur Andrew Cuomo.

Les victimes de la tempête Sandy, qui a balayé en début de semaine la côte est des Etats-Unis, luttaient tôt dimanche matin contre une chute des températures alors qu'elles étaient toujours confrontés à une pénurie de combustible de chauffage et à des coupures de courant.

Andrew Cuomo a précisé lors d'une conférence de presse à la télévision que la pénurie de carburant était en voie d'amélioration mais que les problèmes persisteraient "un certain nombre de jours".

"Les gens sont dans des maisons qui sont inhabitables et cela va devenir de plus en plus évident lorsque les températures vont chuter", a-t-il déclaré. "Nous allons avoir des dizaines de milliers de personnes qui vont avoir besoin d'une solution immédiate."

Dans la nuit de samedi à dimanche, des températures proches du gel ont saisi le nord-est des Etats-Unis et devraient descendre en-dessous de zéro lundi à New York. Au moins deux victimes supplémentaires imputables à Sandy ont été découvertes dans le New Jersey, dont l'une décédée d'hypothermie, le bilan de la tempête s'établissant désormais à au moins 112 morts.

Le ravitaillement en carburant des zones sinistrées se poursuivait dimanche et l'électricité était peu à peu rétablie dans les quartiers plongés dans l'obscurité.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, qui assistait à la conférence de presse aux côtés du gouverneur, a précisé que de 30.000 à 40.000 personnes pourraient devoir être relogées pour la seule ville de New York.

"Nous n'avons pas beaucoup de logements vides dans cette ville. C'est un problème pour trouver des logements. Nous n'allons laisser personne dormir dans la rue mais c'est un défi et nous travaillons sur ce point", a-t-il déclaré.

De son côté, la secrétaire d'Etat américaine à la sécurité intérieure Janet Napolitano a fait savoir que les agences fédérales cherchaient actuellement des appartements et des chambres d'hôtel pour héberger les personnes déplacées par la tempête Sandy.

Dimanche matin, 1,9 million de foyers et d'entreprises restaient toujours privés d'électricité dans le nord-est des Etats-Unis, dont un million dans le New Jersey et quelque 730.000 dans l'Etat de New York.

Dan Burns, Michelle Nichols et Robin Respaut; Juliette Rabat, Jean-Loup Fiévet et Marine Pennetier pour le service français

 
<p>Distribution de v&ecirc;tements dans le Queens. Des dizaines de milliers de personnes touch&eacute;es par l'ouragan Sandy pourraient avoir bient&ocirc;t besoin d'&ecirc;tre relog&eacute;es alors qu'une vague de froid s'abat sur l'Etat de New York. /Photo prise le 4 novembre 2012/REUTERS/Lucas Jackson</p>