Deux pompiers tués lors d'une intervention à Digne

dimanche 4 novembre 2012 17h58
 

MARSEILLE (Reuters) - Deux sapeurs-pompiers sont morts lors d'une intervention sur un feu de cheminée dans une maison de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) samedi soir, ont annoncé les secours dimanche.

Les victimes sont un sapeur-pompier professionnel âgé de 35 ans et un sapeur-pompier volontaire âgé de 16 ans.

Ce lycéen de Digne-les-Bains avait suivi la formation de jeune sapeur-pompier depuis l'âge de 13 ans et avait obtenu son brevet cette année, a précisé à Reuters le commandant de la caserne de Digne-les-Bains, Henri Couvet.

Le sergent décédé avait quant à lui été recruté comme professionnel en 2003 après avoir commencé en 1996 comme sapeur-pompier volontaire.

Une enquête pour déterminer les causes du sinistre et de la mort des deux hommes a été ouverte. Parmi les pistes évoquées, celle d'un "backdraft", un apport d'oxygène extérieur qui a rendu le feu particulièrement virulent et a enflammé l'ensemble de la maison.

François Hollande a rendu hommage aux deux hommes et "salue le courage de tous les pompiers professionnels et volontaires", lit-on dans un communiqué de la présidence de la République.

Les services du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, écrivent quant à eux dans un communiqué que "les Français savent qu'ils peuvent compter sur le courage et le dévouement des sapeurs-pompiers. Ce drame rappelle que leur engagement pour les autres peut aller jusqu'au sacrifice de leur vie".

L'occupante de la maison, qui avait donné l'alerte, n'a pas été blessée et l'incendie a été éteint durant la nuit.

Il s'agit du troisième accident mortel qui frappe les pompiers des Alpes-de-Haute-Provence en trois ans.

François Revilla, avec Jean-Baptiste Vey

 
<p>DEUX POMPIERS TU&Eacute;S LORS D'UNE INTERVENTION &Agrave; DIGNE</p>