Nicolas Sarkozy rameute les abstentionnistes du Sud-Est

lundi 30 avril 2012 19h52
 

par Emmanuel Jarry

CHATEAURENARD, Bouches-du-Rhône (Reuters) - A six jours du second tour de l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy est allé lundi rameuter les abstentionnistes dans deux départements qui ont voté massivement au premier pour la candidate du Front national, Marine Le Pen.

A Châteaurenard, bourgade des Bouches-du-Rhône de 14.000 habitants, dont une partie issue de l'immigration, la présidente du parti d'extrême droite est arrivée en deuxième position avec 29,86% des suffrages, juste derrière le chef de l'Etat (30,70%).

"Ici, il y a beaucoup de touristes de l'autre côté de la Méditerranée", glisse un sexagénaire au journaliste de passage en guise d'explication.

Nicolas Sarkozy, qui tenait une réunion publique en fin d'après midi à Avignon, dans le Vaucluse voisin - le département qui a le plus voté pour Marine Le Pen (27,03%) le 22 avril - tiendra jeudi son dernier grand meeting de campagne à Toulon, dans le Var. Encore un département du sud-est de la France où le FN a fait un score important (24,83%).

"C'est une région magnifique, un enjeu de la campagne", explique-t-il à la presse à son arrivée à Châteaurenard. "Et puis, dans cette région qui m'a toujours manifesté sa confiance, il y a des électeurs qui ont exprimé au premier tour leur vote pour le Front national."

"Ces électeurs, il faut les convaincre d'aller voter au deuxième tour et ils faut leur dire que si ils s'abstiennent, ils feront le jeu des socialistes", ajoute Nicolas Sarkozy.

L'électorat de Marine Le Pen, qui a recueilli 17,9% des suffrages le 22 avril au niveau national, constitue la principale réserve de voix du président candidat, que les sondages donnent battu dimanche prochain par son adversaire socialiste, François Hollande.

Il déambule de magasin en magasin dans le centre ville pendant une heure, dans un climat quelque peu tendu,   Suite...

 
<p>Bain de foule pour Nicolas Sarkozy &agrave; son arriv&eacute;e &agrave; Chateaurenard, bourgade des Bouches-du-Rh&ocirc;ne, avant une r&eacute;union publique &agrave; Avignon. A six jours du second tour de l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle, Nicolas Sarkozy est all&eacute; lundi rameuter les abstentionnistes dans deux d&eacute;partements qui ont vot&eacute; massivement au premier pour la candidate du Front national, Marine Le Pen. /Photo prise le 30 avril 2012/REUTERS/Philippe Laurenson</p>