Opérations de refroidissement au réacteur 3 de Fukushima-Daiichi

jeudi 17 mars 2011 07h13
 

TOKYO (Reuters) - Un hélicoptère de l'armée japonaise a commencé jeudi matin à déverser de l'eau sur le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi pour refroidir les barres de combustible en surchauffe, rapporte l'agence de presse Jiji, citant l'Agence de défense japonaise.

Cette opération est une priorité en raison du nuage de fumée qui s'échappe, a indiqué l'agence.

La radioactivité était trop élevée mercredi pour qu'un hélicoptère procède à l'opération de refroidissement au niveau du réacteur n°3 qui préoccupe le plus les autorités japonaises.

Située à 240 km au nord de Tokyo, la centrale, endommagée par le puissant séisme du 11 mars, connaît une série d'explosions quasi-quotidiennes au niveau de ses réacteurs.

L'opérateur de la centrale, Tepco (Tokyo Electric Power), espère pouvoir rétablir l'électricité sur le site en acheminant un câble qui permettrait de pomper l'eau nécessaire pour refroidir les réacteurs et les barres de combustible usé, susceptibles de chauffer rapidement si l'eau s'évapore.

Les experts redoutent que cela déclenche un incendie dégageant davantage de radioactivité.

Le niveau de radioactivité mesuré à la centrale nucléaire est en baisse, selon Tepco.

Chisa Fujioka, Marine Pennetier pour le service français

 
<p>Un h&eacute;licopt&egrave;re de l'arm&eacute;e japonaise a commenc&eacute; jeudi matin &agrave; d&eacute;verser de l'eau sur le r&eacute;acteur n&deg;3 de la centrale nucl&eacute;aire de Fukushima-Daiichi pour refroidir les barres de combustible en surchauffe. Situ&eacute;e &agrave; 240 km au nord de Tokyo, la centrale, endommag&eacute;e par le puissant s&eacute;isme du 11 mars, conna&icirc;t une s&eacute;rie d'explosions quasi-quotidiennes au niveau de ses r&eacute;acteurs. /Image prise le 17 mars 2011/REUTERS/NHK via Reuters TV</p>