11 octobre 2010 / 14:03 / il y a 7 ans

La CGT appelle à la grève reconductible dans les ports

PARIS (Reuters) - La CGT Ports et Docks a lancé lundi un appel à la grève reconductible dans tous les ports de France à partir de mardi pour protester contre le projet gouvernemental de réforme des retraites.

<p>Navires bloqu&eacute;s dans le port de Marseille au quinzi&egrave;me jour de la gr&egrave;ve sur les terminaux p&eacute;troliers contre la r&eacute;forme portuaire. En outre, la CGT Ports et Docks a lanc&eacute; lundi un appel &agrave; la gr&egrave;ve reconductible dans tous les ports de France &agrave; partir de mardi pour protester contre le projet gouvernemental de r&eacute;forme des retraites. /Photo prise le 11 octobre 2010/REUTERS/Jean-Paul P&eacute;lissier</p>

Le syndicat appelle à une intensification du rythme des mobilisations “pour faire renoncer le gouvernement” sur le contenu du texte actuellement débattu au Sénat.

“De façon à couvrir l‘ensemble de ses branches corporantes (propreté, manutention ferroviaire et aéroportuaire, mareyage, le transport fluvial, les ports de plaisance et maritimes), la Fédération nationale des ports et docks CGT dépose aujourd‘hui (lundi) un préavis de grève reconductible”, dit-il dans un communiqué.

Des grèves sont organisées tous les week-ends dans les ports de France, la CGT des ports et Docks réclamant un droit à la retraite anticipée au titre de la pénibilité des métiers.

Par ailleurs, la Fédération nationale des syndicats maritimes (FNSM) CGT a appelé les marins du commerce et de la pêche à des mouvements de grève reconductible à partir de mardi.

Les marins, qui bénéficient d‘un régime spécial de retraites, veulent obtenir l‘assurance qu‘ils ne seront pas touchés par le projet de réforme actuel.

A Marseille, ce mouvement vient s‘ajouter à la grève dans les terminaux pétroliers, qui est entrée lundi dans son 15e jour. Aucune réunion de négociation entre les syndicats et la direction du grand port maritime de Marseille n‘est prévue.

Lundi, 56 navires étaient bloqués à Fos-Lavera ou Marseille, dont 37 pétroliers, a annoncé le port de Marseille.

Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below