6 novembre 2009 / 06:25 / il y a 8 ans

Treize morts dans la fusillade sur une base militaire au Texas

par Erwin Seba

KILLEEN, Texas (Reuters) - Le bilan de la fusillade déclenchée par un psychiatre de l'armée sur la grande base de l'US Army de Fort Hood, au Texas, s'est alourdi vendredi à 13 morts, un des 30 blessés, une femme, ayant succombé dans la nuit.

D'abord donné pour mort après avoir été touché de quatre balles, le tireur présumé est inconscient mais encore en vie et placé sous respirateur artificiel, a précisé la chaîne de télévision américaine au lendemain de ce carnage.

Il s'agit du commandant Nidal Malik Hasan, un musulman de 39 ans né aux Etats-Unis, qui était chargé de s'occuper de blessés revenus de théâtres d'opérations ou de la préparation psychologique des soldats qui s'apprêtaient à y partir.

"Notre enquête est en cours mais les premiers éléments indiquent qu'il n'y a eu qu'un seul tireur", a dit le général Bob Cone, porte-parole de cette base qui est un élément essentiel du dispositif américain d'intervention à l'étranger. Il avait évoqué dans un premier temps l'interpellation de deux autres suspects.

Interrogé sur le possible caractère terroriste de cette fusillade, il a répondu: "Je ne pourrais pas l'exclure mais à cet instant les preuves n'abondent pas en ce sens."

Hasan était arrivé en avril dernier à Fort Hood et devait partir pour l'Afghanistan, où l'armée américaine est en guerre depuis la fin 2001 contre les taliban et des combattants d'Al Qaïda. Selon un de ses cousins, Nader Hasan, il se plaignait, en tant que musulman, d'être victime de harcèlement moral de la part d'autres militaires. En outre, a témoigné ce cousin, il redoutait d'être envoyé à l'étranger. "Nous savions depuis plus de cinq ans que c'était sans doute son pire cauchemar."

Il a exercé la fonction de psychiatre au Centre médical de l'armée Walter Reed, à Washington, où sont soignés les blessés graves.

OBAMA "TERRIFIÉ"

La fusillade a éclaté vers 13h30 (19h30 GMT) au Centre de préparation des soldats, où des militaires en partance pour un déploiement à l'étranger passaient d'ultimes examens médicaux, a précisé le général Cone.

Le tireur a utilisé deux armes de poing, dont une arme semi-automatique. "Rien n'indique qu'il s'agissait d'armes militaires", a dit le général Cone.

Fort Hood, situé à mi-chemin entre les villes d'Austin et Waco, est la base militaire la plus étendue au monde.

Ses installations et champs de manoeuvres couvrent 878 km2; quelque 65.000 soldats, civils et membres de leurs familles y sont basés. Elle joue un rôle primordial dans la préparation des interventions en cours en Irak et en Afghanistan.

Cette base est la seule aux Etats-Unis à pouvoir accueillir en intégralité les effectifs de deux divisions blindées - la 1ere de cavalerie et la 4e d'infanterie.

Elle est aussi la base américaine la plus affectée par les suicides depuis le début de la guerre en Irak. En juillet, on y comptait 75 soldats ayant mis fin à leurs jours depuis mars 2003, dont neuf depuis le début de l'année.

L'incident de jeudi est un des plus meurtriers jamais survenu sur une base américaine.

A Washington, Barack Obama a évoqué une "horrible explosion de violence". "Il est terrifiant qu'ils soient pris sous le feu dans une base de l'armée sur le sol américain", a ajouté le président américain.

Au Pentagone, on dit ignorer ce qui a déclenché la fusillade. "Je ne vois pas comment quiconque pourrait spéculer sur des mobiles à ce stade, compte tenu du peu de faits dont nous disposons", a dit Geoff Morrell, secrétaire de presse du département de la Défense.

Un responsable de l'armée a précisé que la fusillade s'était produite peu de temps avant une cérémonie de remise de diplômes.

"Nos militaires dévoués ont tant sacrifié au service de notre pays que cela me rend malade que les hommes et les femmes de Fort Hood aient été l'objet de violences aussi insensées, aussi aveugles", a réagi la sénatrice Kay Bailey Hutchison.

Avec Anthony Boadle à Washington, version française Henri-Pierre André, Grégory Blachier et Marc Delteil, et Eric Faye

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below