19 mai 2017 / 07:13 / dans 4 mois

Macron veut serrer la vis des cabinets ministériels

Les cabinets des ministres du nouveau gouvernement ne pourront pas compter plus de dix membres, stipule le chef de l'Etat, Emmanuel Macron. /Photo prise le 18 mai 2017/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Les cabinets des ministres du nouveau gouvernement ne pourront pas compter plus de dix membres, stipule le chef de l‘Etat, Emmanuel Macron, dans un décret publié vendredi par le Journal officiel.

Pour un ministre délégué, ce nombre sera limité à huit et pour un secrétaire d‘Etat à cinq.

Nul ne pourra exercer des tâches au sein d‘un cabinet ministériel s‘il ne figure pas sur l‘arrêté de nomination qui aura été soumis au Premier ministre, précise le décret.

Au début de son quinquennat, François Hollande avait pour sa part fixé à 15 la limite pour le nombre de collaborateurs d‘un ministre et à 10 pour les ministres délégués.

Les bonnes résolutions prises par les gouvernements successifs n‘ont pas toujours empêché une inflation de collaborateurs, notamment par le biais des chargés de mission.

Le député socialiste René Dosière, grand pourfendeur de gaspillage de l‘argent public dans les sphères du pouvoir, relevait ainsi en novembre dernier sur son blog que 16 ministères et secrétariats d‘Etat sur 38 dépassaient la dose prescrite, contre sept qui était en-dessous.

Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below