Trump aurait demandé au FBI de cesser d'enquêter sur Flynn

mercredi 17 mai 2017 06h44
 

par Mark Hosenball et Susan Cornwell

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a demandé en février à James Comey, qui était encore directeur du FBI, de mettre un terme à l'enquête sur les contacts russes de son ex-conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, rapporte une source ayant consulté une note écrite de la main de James Comey.

Le New York Times a été le premier média américain à faire état de cette note, que James Comey aurait rédigée immédiatement après la demande formulée par le président américain.

Donald Trump a déclenché une tempête politique il y a une semaine à Washington en décidant de limoger le directeur du FBI. [nL8N1IB8IO] A cela sont venues s'ajouter lundi des informations selon lesquelles que le chef de la Maison blanche aurait dévoilé des informations classifiées au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. [nL8N1IH8S1]

Dans sa note, que le New York Times n'a pas vue mais dont le contenu a été porté à sa connaissance par deux personnes l'ayant vue, Comey cite Trump lui déclarant: "J'espère que vous pourrez laisser passer cela."

"J'espère que vous pourrez juger bon de laisser passer cela, de laisser Flynn. C'est un bon gars", continue Trump selon ce mémo.

La Maison blanche, contacté par le journal, a opposé un démenti formel en affirmant que personne n'avait jamais demandé à James Comey ou à qui que ce soit de clore l'enquête sur Michael Flynn.

Dans un communiqué, elle a par la suite déclaré que la note ne constituait pas "une description juste ou honnête de la conversation entre le président et M. Comey".

James Comey a écrit cette note après une rencontre avec Donald Trump dans le bureau ovale de la Maison blanche, au lendemain du limogeage de Michael Flynn, selon le NY Times.   Suite...

 
Donald Trump a demandé en février à James Comey, qui était encore directeur du FBI, de mettre un terme à l'enquête sur les contacts russes de son ex-conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, rapporte une source ayant consulté une note écrite de la main de James Comey. /Photo prise le 16 mai 2017/REUTERS/Joshua Roberts