September 25, 2014 / 3:05 PM / 3 years ago

Des "Droits rechargeables" pour les chômeurs bientôt en vigueur

2 MINUTES DE LECTURE

De nouveaux droits pour les chômeurs, introduits par les partenaires sociaux dans la convention d'assurance chômage conclue en mai dernier, entrent en vigueur le 1er octobre, dont les "droits rechargeables" à indemnisation. Tout demandeur d'emploi ayant retravaillé au moins 150 heures durant sa période d'indemnisation verra désormais celle-ci prolongée d'autant une fois arrivé en fin de droits. /Photo d'archives/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - De nouveaux droits pour les chômeurs, introduits par les partenaires sociaux dans la convention d'assurance chômage conclue en mai dernier, entrent en vigueur le 1er octobre, dont les "droits rechargeables" à indemnisation.

Tout demandeur d'emploi ayant retravaillé au moins 150 heures durant sa période d'indemnisation verra désormais celle-ci prolongée d'autant une fois arrivé en fin de droits.

Le cumul entre allocation chômage et salaire est par ailleurs désormais possible dans tous les cas de figure avec une seule limite : que ce cumul ne dépasse pas le salaire antérieur à la perte d'emploi.

Tous les seuils actuels sont supprimés, ce qui garantit que le cumul salaire-indemnisation sera toujours supérieur à la seule allocation chômage.

Ces deux mesures visent à améliorer les ressources des demandeurs d'emploi et à les inciter à maintenir un lien avec le marché du travail.

Enfin, un nouveau calcul de l'allocation chômage pour les salariés qui ont plusieurs employeurs à la fois tient désormais compte de l'ensemble des salaires perdus, non seulement pour le montant de l'indemnisation mais aussi pour sa durée.

Là encore, "avec ces nouvelles règles, les demandeurs d'emploi ont toujours un intérêt à reprendre un emploi, même de courte durée", souligne l'Unedic, organisme gestionnaire de l'assurance chômage, dans un communiqué.

Toutes ces mesures concernent particulièrement les demandeurs d'emploi alternant périodes d'activité et de chômage.

"Au total, près d'un million de demandeurs d'emploi pourront prolonger leur indemnisation de six mois en moyenne et 120.000 personnes de plus pourront cumuler allocation et salaire chaque mois", estime l'Unedic.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below