9 mai 2017 / 16:35 / dans 4 mois

Cazeneuve exhorte le PS à faire réussir Macron

Bernard Cazeneuve est allé mardi à la rencontre des candidats du Parti socialiste aux élections législatives, auxquels il a demandé de faire réussir le quinquennat d'Emmanuel Macron en y apportant une contribution constructive. /Photo prise le 3 mars 2017/REUTERS/Michalis Karagiannis

PARIS (Reuters) - Bernard Cazeneuve est allé mardi à la rencontre des candidats du Parti socialiste aux élections législatives, auxquels il a demandé de faire réussir le quinquennat d‘Emmanuel Macron en y apportant une contribution constructive.

Le Premier ministre, chef de la majorité, s‘est adressé à un parti divisé et fragilisé par l‘élection présidentielle, qui a vu le candidat PS, Benoît Hamon, éliminé dès le premier tour, sur le faible score de 6,3%.

“Nous devons être à la hauteur du moment et nous ne devons pas nous laisser aller à des divisions qui conduiraient à nous parler à nous-mêmes, là où nous devons parler aux Français en étant à la hauteur de la situation”, a-t-il déclaré devant la presse.

“Etre à la hauteur des enjeux” revient à ses yeux à être “dans l‘authenticité de ce que sont nos valeurs, dans la conviction, dans la volonté de faire réussir ce quinquennat, de le dire sans ambiguïté, et dans la volonté de rassembler les nôtres pour convaincre les Français.”

Au chapitre des thèmes à défendre, le chef du gouvernement a cité la justice sociale, les services publics, la laïcité, l‘école, la santé et l‘aménagement du territoire.

“Nous ne pouvons pas nous laisser aller à des divisions”, a-t-il insisté, alors que le parti est au bord de l‘implosion.

Bien qu‘il ne soit pas candidat à sa réélection comme député de la région de Cherbourg (Manche), Bernard Cazeneuve s‘est dit “au service de [sa] famille politique”.

“J‘y suis attachée, je pense qu‘elle doit se réformer, se transformer, se moderniser et pour ça nous ne devons pas l‘abandonner”, a-t-il dit.

Le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a réuni mardi dans la salle parisienne de la Mutualité les candidats investis par le PS pour les scrutins des 11 et 18 juin, qui se présenteront sur la base d‘une plate-forme programmatique commune entérinée par un Bureau national.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below