25 évêques français auraient couvert des prêtres, selon Mediapart

lundi 20 mars 2017 16h02
 

PARIS (Reuters) - Vingt-cinq évêques français, dont cinq toujours en poste, ont couvert pendant des années 32 prêtres auteurs d'abus sexuels, qui ont laissé derrière eux 339 victimes présumées sans que la justice en soit informée, selon une enquête de Mediapart.

Le cardinal Philippe Barbarin, visé par une enquête qui a été finalement classée sans suite en 2016 à Lyon, a eu connaissance de cinq cas de prêtres accusés d'abus sexuels, sans pour autant saisir la justice, ajoute lundi le site d'informations.

Pour leur permettre d'échapper aux autorités judiciaires ou éviter des scandales médiatiques, l'Eglise, depuis 1990, a déplacé plus de 90 prêtres impliqués dans des affaires de pédophilie, indique-t-il dans un autre volet réalisé avec "Cash Investigation", émission qui sera diffusée mardi sur France 2.

La Conférence des évêques de France explique lundi son refus de participer à l'émission par "les méthodes utilisées pour les interviews".

"Il apparaît que la déontologie journalistique ne soit pas respectée et que cette émission soit plus préoccupée d’accuser que d’expliquer", écrit-elle sur son site internet.

L'épiscopat ne commentera pas pour l'instant plus largement l'enquête de Mediapart, a indiqué une porte-parole à Reuters.

Le site d'informations dit se baser sur l'analyse de centaines de documents, archives de presse, lettres manuscrites, rapports judiciaires et témoignages.

"UNE RÉACTION UN PEU ÉPIDERMIQUE"   Suite...

 
Vingt-cinq évêques français, dont cinq toujours en poste, ont couvert pendant des années 32 prêtres auteurs d'abus sexuels, qui ont laissé derrière eux 339 victimes présumées sans que la justice en soit informée, selon une enquête de Mediapart. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau