Une troisième arrestation après la fusillade de Grasse

vendredi 17 mars 2017 18h27
 

NICE (Reuters) - Un ami proche de l'auteur présumé de la fusillade qui a fait quatre blessés dans un lycée de Grasse (Alpes-Maritimes) a été interpellé vendredi à Montauroux, dans le Var, a-t-on appris de source proche de la gendarmerie.

Le mineur, un lycéen, était recherché depuis les événements survenus jeudi dans l'enceinte du lycée Alexis de Tocqueville de Grasse.

Il a été interpellé vers midi, sans heurt, sur une route départementale après avoir été reconnu par un gendarme à la suite de la diffusion de sa fiche de signalement, a précisé une source proche de l'enquête.

Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Nice.

Son frère avait été auparavant interpellé et placé lui aussi en garde à vue vendredi matin, a-t-on indiqué de source policière.

Le tireur, âgé de 16 ans, fils d'un élu communal de Grasse, interpellé par les policiers après avoir fait feu sur des élèves et le proviseur, était toujours entendu vendredi par les enquêteurs de la police judiciaire.

Les auditions des trois jeunes se poursuivaient sous le régime de garde à vue de 96 heures en raison de la classification des armes et de la confection d'explosifs, a indiqué le procureur de Grasse, Fabienne Atzori, dans un communiqué.

"Le tireur s'explique et accepte de répondre aux questions qui lui sont posées", ajoute-t-elle.

Selon les autorités, il s'agit de l'acte d'un adolescent fasciné par les armes à feu et en litige avec d'autres lycéens.   Suite...

 
Des élèves du lycée Alexis de Tocqueville à Grasse (Alpes-Maritimes) suite à la fusillade qui a fait quatre blessés. Un ami proche de l'auteur présumé de la fusillade a été interpellé vendredi à Montauroux, dans le Var. Son frère avait été auparavant interpellé et placé lui aussi en garde à vue vendredi matin. /Photo prise le 16 mars 2017/REUTERS/Eric Gaillard