Jadot retire sa candidature après un accord avec Hamon

jeudi 23 février 2017 21h53
 

PARIS (Reuters) - Les candidats socialiste et écologiste à l'élection présidentielle, Benoît Hamon et Yannick Jadot, ont scellé un accord jeudi, conduisant au retrait de la candidature du représentant d'Europe-Ecologie-Les Verts de la course à l'Elysée.

Yannick Jadot a dit avoir pris sa décision en vertu de l'"accord formidable" négocié avec les socialistes, qui sera soumis d'ici dimanche à l'approbation des militants écologistes.

"Je retire ma candidature à l'élection présidentielle pour participer à une grande aventure", a-t-il dit lors du journal de 20 heures de France 2. "Je serai dans cette campagne donc je serai là tous les jours pour m'assurer que les engagements sont tenus".

En meeting à Arras (Pas-de-Calais), Benoît Hamon a salué ce choix, exprimant l'espoir qu'il constitue "la première pierre d'un rassemblement qui continuera à grandir et à s'amplifier."

Interrogé sur le contenu de l'accord Verts-PS, Yannick Jadot a évoqué une "sortie du nucléaire en 25 ans", l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et l'introduction d'une dose de proportionnelle aux élections pour "revitaliser la démocratie, redonner la pouvoir aux citoyens".

Le désormais ex-candidat écologiste a invité le représentant de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, à l'imiter en se retirant lui aussi de la course à l'Elysée.

"Face à [la présidente du Front national-NDLR] Marine Le Pen, face aux candidats de l'immobilisme, nous pouvons gagner cette élection présidentielle", a-t-il dit.

"Pour la première fois, l'écologie, le social, l'Europe et la démocratie peuvent gagner une élection présidentielle. Alors Jean-Luc, parlons-nous, continuons à travailler et créons cette grande espérance autour d'un rassemblement", a-t-il ajouté à l'adresse du candidat d'extrême gauche.

  Suite...

 
Les candidats socialiste et écologiste à l'élection présidentielle, Benoît Hamon et Yannick Jadot, ont scellé un accord jeudi, conduisant au retrait de la candidature du représentant d'Europe-Ecologie-Les Vert de la course à l'Elysée. /Photo prise le 21 février 2017/REUTERS/Christian Hartmann