2008, l'année de la Playstation 3 ?

vendredi 29 février 2008 16h32
 

par Jennifer Tan et Kiyoshi Takenaka

SINGAPOUR/TOKYO (Reuters) - Si 2006 a été l'année de la Xbox 360 et 2007 celle de la Wii, la PlayStation 3 de Sony pourrait bien occuper le devant de la scène en 2008.

Certes, la Wii de Nintendo s'est vendue quatre fois plus que la PS3, plus chère, ce mois-ci au Japon mais la première place de cette dernière en novembre a aussi montré que, sous certaines conditions, les rôles pourraient s'inverser.

Des titres disponibles en exclusivité sur PS3 tels que "LittleBigPlanet", un jeu participatif avec des énigmes à résoudre à plusieurs, mais aussi des améliorations dans la production qui donneront à Sony une marge de manoeuvre sur une éventuelle baisse des prix ou encore la victoire de la technologie Blu-ray sur la norme concurrente HD DVD, devraient soutenir la demande pour la console.

"2008 sera une année décisive pour Sony", estime Pamela Tufegdzic, analyste chez iSuppli. "Sony propose de meilleures perspectives en terme de sorties de jeux, avec des poids lourds tels que "Grand Turismo 5", qui vont doper les ventes de la PS3 cette année".

Le conglomérat japonais occupe la première place du marché mondial du jeu vidéo, estimé à 19 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros), depuis la moitié des années 1990 et l'arrivée des PlayStation et PlayStation 2, qui se sont chacune écoulées à plus de 100 millions d'exemplaires.

Mais sa dernière console a été lancée un an après la Xbox 360 de Microsoft et a été handicapée par un prix de vente élevé et un faible nombre de jeux attractifs.

"Nous anticipons une nouvelle baisse des prix de la PS3 cette année, ce qui devrait décider des consommateurs qui auraient acheté la Wii en temps normal à opter pour la PlayStation", estime Tufegdzic.

"La bataille des consoles se résume en fin de compte aux prix".   Suite...

 
<p>Si 2006 a &eacute;t&eacute; l'ann&eacute;e de la Xbox 360 et 2007 celle de la Wii, la PlayStation 3 de Sony pourrait bien occuper le devant de la sc&egrave;ne en 2008. /Photo d'archives/REUTERS/Tami Chappell</p>