29 février 2008 / 06:56 / il y a 9 ans

Dell manque le consensus au 4e trimestre

<p>Le fondateur et directeur g&eacute;n&eacute;ral de Dell, Michael Dell. Le deuxi&egrave;me constructeur mondial de PC, a fait &eacute;tat d'un b&eacute;n&eacute;fice trimestriel moins bon que pr&eacute;vu et pr&eacute;venu que les clients pourraient commencer &agrave; regarder davantage &agrave; la d&eacute;pense. /Photo d'archives/Vijay Mathur</p>

SAN FRANCISCO (Reuters) - Dell, deuxième constructeur mondial de PC, a fait état jeudi d'un bénéfice trimestriel moins bon que prévu et prévenu que les clients pourraient commencer à regarder davantage à la dépense.

* RÉSULTATS.

Dell a dégagé sur le trimestre au 1er février, quatrième de l'exercice, un bénéfice de 679 millions de dollars, soit 31 cents par action, contre 726 millions (32 cents) un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a en revanche augmenté sur la période à 16 milliards de dollars contre 14,5 milliards un an plus tôt.

Hors dépenses liées notamment aux suppressions d'emplois, recherche et frais juridiques, le BPA ressort à 34 cents.

Sur cette base, les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 36 cents et sur un C.A. de 16,3 milliards de dollars, selon le consensus établi par Reuters Estimates.

* PRÉVISIONS.

Le groupe a indiqué qu'il continuerait à enregistrer des coûts correspondant au réalignement de son activité destiné à améliorer sa profitabilité, ce qui pourrait avoir "un impact négatif" sur le court terme.

Il a ajouté avoir observé "un tout petit accès de prudence" dans sa clientèle de sociétés de services financiers aux États-Unis.

* COMMENTAIRE D'ANALYSTE.

"Le chiffre d'affaires est un peu décevant, mais les marges brutes ont été meilleures que prévu", commente Kim Caughey de Fort Pitt Capital Group.

Celles-ci sont passées de 18,5% au troisième trimestre à 18,8% au quatrième. En revanche, la marge opérationnelle s'est repliée à 4,9% contre 5,3%, conséquence de la hausse des coûts.

* CONTEXTE.

Dell est plus dépendant de la conjoncture américaine qu'HP ou IBM. Or les États-Unis sont confrontés à un ralentissement marqué de la croissance.

Dell a réalisé 54% de son chiffre d'affaires sur le sol américain au troisième trimestre, contre les deux tiers pour ses deux concurrents.

* EMPLOIS.

Le groupe texan a annoncé en mai son intention de supprimer 8.800 emplois, soit 10% environ de ses effectifs. Il a indiqué jeudi avoir supprimé à ce jour 3.200 postes nets, et compte aller au bout de son plan de restructuration dont il attend plusieurs milliards de dollars d'économies.

* BOURSE.

L'action du groupe américain perdait 4,2% en après-Bourse à 20 dollars dans le sillage de ces résultats et commentaires.

Le titre a chuté de 26% depuis la publication de ses trimestriels précédents le 29 novembre, une baisse deux fois plus rapide que l'indice Nasdaq, et bien plus forte que les 5% abandonnés dans l'intervalle par le numéro un du secteur HP.

Philipp Gollner, version française Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below