Les jeux d'arcade japonais en difficulté face à la Wii

dimanche 18 mai 2008 14h07
 

par Edwina Gibbs

TOKYO (Reuters) - Le superhéros japonais Ultraman triomphe d'un ennemi du bien lors d'un spectacle en direct dans une salle d'arcade de Tokyo. Mais l'attend désormais un nouveau défi, bien plus relevé: faire revenir les Japonais vers les jeux d'arcade.

Le secteur, qui représente quelque 6,9 milliards de dollars (4,4 milliards d'euros) au Japon, a été durement frappé par les jeux vidéos de nouvelle génération, en particulier la console Wii de Nintendo, qui a conquis le coeur et le porte-monnaie des jeunes Japonais.

A la différence des autres pays, où la montée en puissance de la PlayStation dans les années 1990 avait complètement anéanti le secteur, les jeux d'arcades ont résisté au pays du Soleil levant, aidés en cela par une plus grande variété de machines et la densité du trafic piétonnier dans les grands centres urbains.

Le Japon paraît cependant ne plus échapper à la règle et plusieurs des plus grandes chaînes d'arcade ont commencé à fermer salles après salles.

"Les salles d'arcade sont chères, bruyantes et saturées de fumée de cigarette", dit Gene Sato, un jeune Japonais de 15 ans, qui préfère désormais économiser son argent pour se rendre à un parc d'attraction. "En plus, je peux aussi rester à la maison et jouer à NBA Live sur ma PlayStation3", ajoute-t-il.

La console Wii, lancée fin 2006, a introduit de nouveaux jeux très innovants, dans lesquels les joueurs bougent ou sautent pour simuler la boxe, le ski, le golf ou d'autres sports.

Cette caractéristique a dès lors privé les salles d'arcade d'un sérieux avantage face aux consoles de salon car elles ne sont plus le seul endroit où l'on peut jouer de manière active à des jeux tels que la simulation de danse Dance Dance Revolution de Konami, estiment des analystes.

"L'innovation est l'une des données centrales du problème et au Japon, il est clair que Nintendo a été le leader en matière d'innovation", dit quant à lui Jay Defibaugh, analyste chez Crédit Suisse.   Suite...

 
<p>Dans une salle d'arcade, &agrave; Chiba, &agrave; l'est de Tokyo. Le secteur des jeux d'arcade nippon a &eacute;t&eacute; durement frapp&eacute; par les jeux vid&eacute;os de nouvelle g&eacute;n&eacute;ration, en particulier la console Wii de Nintendo, qui a conquis le coeur et le porte-monnaie des jeunes Japonais. /Photo prise le 15 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>