Altran publie un CA inférieur aux attentes au 1er trimestre

lundi 28 avril 2008 10h44
 

PARIS (Reuters) - Altran Technologies annonce une hausse de 3,6% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, inférieure aux attentes sous le coup d'un recul de son activité à l'international.

Le groupe de conseil en hautes technologies, qui fait également état d'un effet net défavorable de 3,7% principalement lié aux variations de changes et de jours ouvrés, a indiqué dans un communiqué se fixer "pour objectif de maintenir le rythme de croissance en France et de revenir rapidement au rythme de croissance du marché à l'international".

Le chiffre d'affaires ressort à 408,5 millions d'euros, en deçà du consensus Reuters Estimates qui s'établissait à 415,5 millions, tiré par une baisse de 0,4% à l'international à 227,4 millions d'euros, tandis que l'activité a progressé de 9,0% en France à 182,1 millions.

L'action perd 2,02% à 5,83 euros vers 9h30 mais elle affiche néanmoins toujours la meilleure performance du SBF 120 depuis le début de l'année, avec une hausse de 36%.

Le directeur financier Eric Albrand a reconnu, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes avoir été "déçu" par le mois de mars, dont la comparaison avec 2007 a été impacté par la précocité de Pâques.

"Pour le deuxième trimestre, nous n'avons pas de réelles inquiétudes pour la France, l'Europe du Sud, le Royaume-Uni ou les Etats-Unis, davantage pour le Benelux et l'Allemagne où nous devons rétablir des bases solides pour améliorer notre croissance", a-t-il ajouté.

Le groupe n'a pas fourni pas de prévisions pour 2008. Son président Yves de Chaisemartin avait refusé, lors de la publication des résultats 2007 le 28 mars, de communiquer un objectif de marge pour 2008 en raison du manque de visibilité sur le second semestre.

Eric Albrand a ajouté qu'il s'attendait à la finalisation dans la première quinzaine de juin de l'augmentation de capital annoncée le 17 avril par Altran et Apax Partners.

L'augmentation de capital, avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS), portera sur un montant maximum de 130 millions d'euros. Les fonds gérés par Apax se sont engagés à souscrire en totalité aux actions nouvelles non souscrites au titre des DPS et dont le prix d'émission serait compris entre cinq et six euros.

Altran avait parallèlement annoncé avoir obtenu d'un pool bancaire une ligne de crédit de 150 millions d'euros pour lui permettre notamment de rembourser d'obligations convertibles arrivant à échéance en janvier 2009.

Cyril Altmeyer